Quilotoa loop 2/2

21/08/2018
Les jambes sont douloureuses au réveil mais le moral semble bon…Après un copieux petit déj nous décidons de reprendre le trek : et c’est reparti pour des sentiers qui descendent et qui montent, de la poussière et des indications assez approximatives !

Mais cette fois-ci nous retombons sur nos pattes et nous pouvons profiter des paysages. Aujourd’hui encore nous n’entendrons pas les enfants se plaindre de quoique ce soit et ils marchent à un bon rythme. Le déjeuner se résumera à une banane et une barre de céréales mais ils sont en pleine nature et proche d’un torrent et cela semble leur suffire !

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2

Sur l’ascension finale (car chaque étape se termine par une montée assez violente) une habitante équatorienne tombe en admiration devant Baptiste, alias « Chiquito ». Tout au long du trajet ce genre de petit mot gentil a boosté les enfants.

Arrivés au village de Isinlivi nous avons le choix entre un hôtel dont tout le monde parle (enfin, les voyageurs que nous avons croisés en chemin !!) ou un autre très bien mais moins réputé !
Nous tentons l’hôtel haut de gamme avec l’espoir de négocier un peu le prix. Nous parvenons à le diviser presque par 2, alors banco ! 😊 Et nous n’avons pas été déçus, cet hôtel est juste le top : la vue est magnifique et le service très attentionné ! Pour ceux qui sont équipés il y a même un jaccuzzi (malheureusement, ce n’était pas notre cas !) ! Les enfants passent pour des OVNI aux yeux des autres randonneurs et ils profitent d’une salle de jeu pour se détendre : ils ont bien mérité un jus de fruit pour fêter leur nouvelle belle journée ! De notre côté nous faisons connaissance avec la Cerveza, ça requinque ! 😉

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Nous partageons le dîner avec Océane et Oscar, couple parisien en vadrouille pour 3 semaines. Evidemment Chiquito les taquine pas mal et fait le pitre une bonne partie de la soirée.

Une fois le dîner passé, des voyageurs anglophones jouent de la musique, ambiance au top. Quand la chanteuse propose si quelqu’un veut les accompagner, Alban (oui, Alban, notre petit garçon très timide !) se lève et prend les maracas. Durant 15mn il est ultra concentré pour être dans le rythme ! Quelques instants plus tard Clémence et Chiquito le rejoigne, comme par miracle la fatigue est oubliée !! Lorsqu’il se couche, Alban a des étoiles pleins les yeux, ça fait vraiment plaisir à voir !

Quilotoa loop 2 Quilotoa loop 2

Allez, demain ça doit être l’étape la plus facile avant de prendre notre bus et de rentrer en ville où nos affaires nous attendent !

22/08/2018
Après un nouveau petit déjeuner copieux nous nous remettons en marche pour cette dernière étape. Nous donnons RDV à Océane et Oscar que nous devrions retrouver à Banos, notre prochaine étape.

L’hôtel nous a donné un plan accompagné d’explications très détaillées : aucune chance de nous perdre. Les mollets sont très tendus (mais toujours pas croqués ! 😊) et la mise en route difficile. Pour une fois il n’y a plus de poussière et c’est quand même plus sympa, mais les sentiers continuent de descendre et de monter. La dernière ascension vers le village de Sigchos est usante car il n’y a plus de vent et un soleil qui tape fort.

Quilotoa loop 3 Quilotoa loop 3

Quilotoa loop 3

A 13h30, au terme de 4 heures de marche non-stop, nous arrivons à la gare routière et le bus démarre déjà : c’est parfait, pas d’attente, dans 2 heures nous serons sous la douche ! 😊

De retour à Latacunga nous organisons notre futur transfert vers la ville de Banos où nous irons nous reposer un peu et voir ce que cette ville, réputée pour être spécialiste des sports extrêmes, nous propose (apparemment se perdre lors de la 1ère étape ne nous a pas suffi !!)

Epilogue
Nous sommes évidemment très contents d’avoir réaliser ce trek. Le sens descendant, peut être moins fatiguant que le sens montant, n’en est pas moins très difficile, avec un terrain pas très agréable. Toutefois les paysages sont magnifiques … et heureusement !!!
Au cours de ces 3 jours nous avons vu à plusieurs reprises les enfants s’entraider mutuellement, être attentifs les uns envers les autres, se conseiller pour s’éviter une mauvaise chute ; même si les petites disputes du quotidien restent évidemment présentes, nous avons l’impression qu’ils gagnent en complicité !

Cyrille

 

*** Informations voyageurs***
Logements :
Latacunga : Rosim Hotel : 60$ la chambre familiale avec petit déj. Nous recommandons ce petit hôtel très bien placé (proche de la place principale) et dont le proprio a été adorable et nous a énormément aidé ! (nous avons appris qu’il téléphonait à nos hébergements pour savoir si nous étions bien arrivés).
Chugchilan : Cloud Forest : 60$ la chambre familiale (un peu sombre) avec petit déj et dîner. Vue l’arrivée tardive on n’a pas pu profiter de la salle de jeux et du bar. Là encore, super accueil
– Insilivi : Lulu Lama : le coup de cœur depuis notre arrivée en Equateur ! Alors ok, c’est 100$ le petit chalet tout neuf qui donne sur les montagnes et avec un lama devant sa fenêtre, mais ça les vaut largement ! Petit déj et excellent dîner inclus. Spa disponible (mais non testé), bref, le top pour se requinquer et repartir de l’avant !!

Transports :
Latacunga > Quilotoa : 2h (2$ pour les adultes, 1$ pour les enfants)
Sigchos> Latacunga : 2h

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Quilotoa loop 2/2”