Arequipa !

15/09/2018, 1ère journée au Pérou, 1er vol…mais pas en avion !

Première journée au Pérou, tout le monde a la pêche et la nuit a été globalement bonne (et longue !) pour se remettre du départ matinal de la veille. Après un petit déjeuner basique, c’est partie pour une petite séquence d’école : c’est décidé, nous devons prendre un vrai rythme !

Sur l’heure du déjeuner nous décidons d’aller explorer la ville, Sarah et Xavier nous ont conseillé d’aller découvrir le marché couvert. Pour résumer c’est un grand bordel organisé (comme dans mes affaires en fait, c’est pour ça que je m’y suis bien plu !!  😊), beaucoup d’animations, de couleurs et de stands très variés.

Nous en profitons pour y déjeuner et goûter à des jus de fruits excellents. Clémence craque pour un chapeau avant de reprendre le chemin du walking tour, activité prévue pour cet après-midi.

   

Mais lorsque nous arrivons au départ du Walking Tour j’entends un « merde, ma poche est ouverte ». Et évidemment, il n’y a plus rien dedans… A la tête d’Aurélie j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’une nouvelle ruse pour avoir un nouveau smartphone mais que son S5 mini ne finira pas le TDM avec nous (on ne sait même pas si il le finira d’ailleurs !! 😉).

Ah on était prévenus, nous étions en vigilance maximale connaissant la réputation de cette ville, voyant le monde j’ai quasiment toujours fermé la marche, mais cela n’a pas suffit ! Nous avons fait 3 stops dans le marché couvert et c’est peut-être lors de l’un d’entre eux que cette poche, pourtant difficile d’accès a été ouverte ! Ils sont malins quand même, car s’ils avaient choisi l’autre côté ils seraient tombés sur un paquet de mouchoirs !! Dans le doute nous retournons toutes nos affaires au cas où il se soit égaré, mais il faut se rendre à l’évidence, il n’est plus parmi nous ! Toujours est-il que cet épisode va nous gâcher l’après-midi pour cause de démarche administrative : bloquer la ligne, changer les différents mots de passe,… sans compter tout ce qui a été perdu définitivement !

En repartant en ville nous sollicitons un policier pour essayer d’avoir une plainte pour l’assurance (oui, on croit encore au Père Noël !). Après nous avoir indiqué le chemin nous nous remettons en route, mais 5mn plus tard une voiture de police arrive à notre hauteur et nous propose de nous y emmener. On se serre à 5 derrière et en voiture pour le commissariat à un bon quart d’heure !

Une heure plus tard nous repartons : le binôme nous attendait toujours : la petite dame toujours au volant sur son portable, le gars devant la télé… Cool la vie de policier au Pérou…

On fait quelques courses et nous rentrons dîner à l’auberge de jeunesse. Oui, ce soir on a tous un peu le moral dans les chaussettes par cette journée gâchée. Oui, ce n’est qu’un téléphone, mais c’est toujours pénible car dans ces petites machines il y a une quantité d’infos dont on a besoin et soudain, plus rien… Essayez de passer 24h sans lui et vous verrez ! 😉

  

   

16/09/2018, enfin des visites !

Aujourd’hui nous décidons de rattraper le temps perdu la veille. Tôt le matin, nous prenons la direction du couvent Santa Catalina dont nous n’avons entendu que du bien … et nous confirmons : si vous allez visiter ce couvent vous avez entièrement raison, il est superbe.

Et si vous avez l’idée de prendre une guide pour avoir d’autres infos que le Routard, c’est une seconde bonne idée : pour profiter pleinement de cette visite nous prenons une guide francophone. Enfin, si Valéria vous propose ces services, soyez gentils avec elle, souriez-lui, mais refusez sa proposition !! Elle est bien gentille, mais pendant 1h elle a juste récité son texte, zappant les différentes questions qu’on lui posait ! En fait c’est simple, la pauvre ne devait même pas comprendre ce qu’elle disait, et à chaque question, quand elle n’avait pas le choix d’y répondre, elle commençait sa phrase par « oui » et la continuait en répétant notre question !! Une fois qu’elle a empoché ses 20 soles nous avons refait une visite à notre rythme pour visiter certaines salles et faire quelques photos. Plutôt sympa !

    

    

   

  

 

A la sortie nous essayons de regagner la Plaza de las armas mais elle est archi blindée de monde : aujourd’hui la ville d’Arequipa va battre le record du monde de la plus grande danse ! Alors ça fait du monde, beaucoup du monde… Vue l’expérience de la veille nous rebroussons chemin et allons déjeuner dans un petit truc qui ne paie pas de mine mais dans lequel nous trouvons des paninis, faits avec du pain qui ressemble à du pain et avec du fromage qui a le goût de … … fromage !! 😊 Voilà qui redonne des forces !

On est toujours en galère sur l’organisation du Canyon de Colca car nous hésitons entre 2 options :

1. Partir en journée pour 6h de bus, dormir au point de départ et faire les 3 jours de rando,
2. Partir à 3h du mat’ et démarrer la rando dans la foulée.

Mais pour arriver à envisager cette seconde option il faut arriver à annuler notre hébergement à Cabanaconde (le point de départ) et Rodolfo, propriétaire de l’auberge de jeunesse, nous donne un sacré coup de main en faisant l’intermédiaire pour arriver à annuler sans frais !

C’est décidé, nous partirons donc à 3h du mat’ pour 6 heures de virage avant de débuter notre marche… Si avec ça on n’est pas en forme pour le trek je ne comprendrais pas !! 😉

L’après-midi nous allons visiter le musée des sanctuaires andins : coup de chance, au moment où nous payons nos billets une visite avec un guide français démarre ! ça commence par 20mn de film, suivie d’une visite passionnante, les enfants sont à fond par l’histoire de Juanita la momie et ça fait bien plaisir ! Nous n’avons pu prendre aucune photo, celles-ci étant interdites pour ne pas dégrader les objets originaux du musée retrouvés avec les momies.

Par contre pour le reste de la journée ils vous nous faire payer chèrement ces 2 pauses culturelles en étant au summum de la pénibilité ! Et oui, les paysages sont jolis, on voit plein de trucs et c’est trop bien, mais ça reste des enfants !!
Pour la peine on annule le resto prévu et restons dîner à l’auberge ! Et on se couche tous très tôt car demain ce sera une matinée 100% école pour continuer le rythme.

17/09/2018, devoirs et préparation du trek

Comme prévu cette journée commence par une séance d’école. Nous avons enfin trouvé notre organisation : Aurélie s’occupe de Clémence pendant que je jongle entre les garçons.

Tout se passe bien et c’est satisfait que nous prenons la direction de Ratatouille, restaurant français à 2 pas de la plaza de armas, où nous avons rendez-vous avec la famille Bernard (rencontrée sur les îles Galapagos) et Xavier et Sarah qui rentrent du trek de Colca.

Le déjeuner se passe, une nouvelle fois, dans une super ambiance, nous échangeons chacun nos parcours respectifs et quelques bons plans. Et surtout ça fait du bien de manger des légumes !! (qui l’eût cru ???)

La suite de la journée est moins passionnante car nous devons préparer le trek : quelques courses pour le 1er jour et organisation des sacs (nous devons libérer nos chambres et mettre nos affaires dans une consigne). On termine la journée sur la terrasse, de laquelle la vue est plutôt sympa. La nuit prochaine sera très courte donc nous ne traînons pas car le bus doit passer à 3h15. Mais, ce n’est qu’à 1h passée que l’ordinateur sera éteint ! Le réveil risque d’être douloureux !!

  

 

Cyrille

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *