Baños

23/08/2018
Ce matin nous avons décidé de laisser dormir les enfants pour qu’ils puissent être en forme pour cette journée de transfert. En effet, nous quittons Latacunga pour prendre la direction de Baños, ville thermale d’Equateur, réputée pour ses activités à sensations.

Sur les coups de 11h le proprio, toujours aussi sympa, nous accompagne une nouvelle fois à la gare routière. Avec nos bagages, c’est quand même beaucoup plus simple que de prendre les transports en commun. Deux bus locaux sont au programme : le 1er nous emmènera jusqu’à Ambato, et le second d’Ambato jusqu’à Baños. Bonne nouvelle pour Clémence : pas de route de montagne, la majeure partie du trajet doit se faire sur la panaméricaine.

Rien à signaler sur la première moitié qui se passe très bien. Sur le second les choses se gâtent un peu : tout d’abord on nous applique un tarif qui nous semble être très cher, auquel on ajoute une taxe pour pouvoir passer un pauvre tourniquet… Au bout de 15mn le bus s’arrête pour une bonne vingtaine de minutes. Et lorsqu’il repart, c’est le drame : un type, se déclarant comique, se met à faire son show… C’est chose courante dans les bus équatorien : régulièrement le chauffeur s’arrête sur le bord de la route pour faire monter des marchants ambulants qui vendent toute sorte de cochonnerie. C’est la première fois que nous avons affaire avec un « comique ». Et là, pendant près de 45mn il va nous brailler dans les oreilles. Il devait être probablement drôle puisque quelques personnes gloussaient, mais nous, nous avons passé un super mauvais trajet, peut être le pire !! Toutes les 5mn il hurlait « comico comico » alors qu’on le trouvait « pathético pathético » !! Nous espérions que ce cirque s’arrête au bout de 10mn, mais non, c’est tout le trajet qu’on a dû se le farcir !!

Arrivés à Baños on va directement dans une auberge de jeunesse indiquée par d’autres français : il reste un dortoir de 6 couchages, c’est parfait, on le privatise et on s’installe. Nous partons à la découverte de la ville : c’est tout ce que je n’aime pas : uniquement des boutiques à touristes, des agences d’excursion ou des salons de massage…Et en plus le climat est bien humide, ça se sent, nous sommes à 1800m d’altitude alors que nous avions toujours été au moins à 2800m depuis 10 jours !

Cette auberge dispose d’une cuisine, nous en profitons pour faire notre popotte nous-même et au dodo !

24/08/2018
La nuit fut terrrrrible… Notre dortoir étant situé proche de l’accueil et d’un petit salon, des vacanciers équatoriens ont discuté jusqu’à 2h du matin… On est claqué et surtout énervé. Comme les bonnes adresses ne manquent pas, nous envisageons de partir si nous ne changeons pas de chambre. 10mn plus tard nous déballons nos sacs 1 étage plus haut, avec terrasse et vue sur la piscine (la piscine est bien fraîche, seuls les enfants y feront un plouf !) ! 😊

Au petit déjeuner nous retrouvons Océane et Oscar (vous savez le petit couple de français rencontré au Lulu Lama pendant la Quilotoa Loop, il faut suivre 😉 !!!) et prévoyons de passer la journée ensemble. Au programme une petite balade au mirador de la Virgen. Courses rapides pour le pique-nique et c’est parti… Clémence ne quitte pas Océane d’une semelle alors que Baptiste a trouvé en Oscar la personne qu’il lui fallait pour pouvoir l’écouter parler pendant des heures sans avoir de maux de tête !!

Banos Banos
Banos Banos
Banos

Et ce qui devait être une petite balade d’une heure ou deux se transforme en 4 bonnes heures de marche, avec des montées d’escaliers assez raides. Là, les enfants apprécient moyennement la blague, ils sont venus là pour se reposer et se baigner et se retrouvent encore à crapahuter ! Ils trouvent qu’on se moque un peu d’eux … … et j’ai dû mal à leur donner tort … !!

Sur le retour nous prenons quelques renseignements pour organiser la journée du lendemain. Quand nous débarquons à 7 les agences voient des dollars partout et on arrive à bien négocier les prix. Toutefois nous n’arrivons pas à nous décider et nous prenons la direction des « thermes de la Vierge » pour détendre un peu tout le monde…….et là, rapidement, ça va mieux, on entend plus personne !!!!! Nous passons près de 3 heures dans l’eau, dans différents bassins, parfois bien frais, bouillants à d’autres moments. 3 toboggans permettent également à petits et grands de passer un bon moment.
Pour continuer de requinquer tout le monde une bonne pizza fera l’affaire, oui, on mange vachement local en ce moment !!! 😊

25/08/2018
La nuit fut nettement meilleure que la précédente (ah ben c’est sûr que dès qu’il n’y a plus de tocards à brailler devant votre porte c’est plus simple !!!) et au réveil, bonne surprise : il pleut !! Pourquoi cette pluie est-elle une bonne nouvelle ? bah déjà malgré notre tour des agences nous n’avons pas réussi à nous décider sur l’activité, et ensuite c’est une bonne excuse pour ne rien faire … … à part des devoirs ! 😉

Une bonne séance de 2 heures plus tard, tout rentre dans l’ordre : la pluie a disparu et l’activité est enfin planifiée : ce sera la route des cascades en mini-bus privé avec Océane et Oscar ! ça nous coûte sûrement quelques dollars en plus d’être en privé, mais si ça peut nous éviter leur chiva (=bus) de 50 personnes avec musique à fond, ben là on les met !!! Cela nous permettra de rester un peu plus longtemps selon les endroits.

Pendant cette sortie d’environ 2h30 nous découvrons 8 cascades différentes et réalisons 2 activités non incluses : une sortie dans une petite nacelle au-dessus du vide et une traversée de ravin en tyrolienne en mode superman. Paysage magnifique et sensations fortes garanties :

 

Banos Banos Banos

Banos Banos

Banos

Nous terminons par la plus belle des cascades dans laquelle nous descendons nous mouiller un peu. Les enfants sont ébahis devant la puissance de l’eau (et nous aussi)!

Banos Banos

Banos Banos

Banos Banos

Nous terminons cette journée par un petit apéro sur la terrasse de l’auberge. Nous savons que demain Océane et Oscar continueront leur route vers le nord de l’Equateur, nous avons passé 2 très belle journée en leur compagnie et les reverrons avec plaisir de retour en région parisienne (bon, a priori ce n’est pas pour tout de suite !!)

Lorsque nous partons dîner nous croisons un couple de belges rencontrés sur la Quilotoa Loop et qui est en plein Tour du Monde : et c’est tout naturellement que nous nous retrouvons autour de bonnes pizzas !! 😊

Nous partageons nos futurs itinéraires et nous allons dans la même direction : Riobamba pour espérer apercevoir le Chimborazo, plus haut volcan d’Equateur… Si les conditions climatiques le permettent nous essaierons une randonnée dans le parc national, avec une montée en altitude….mais jusqu’où nos 10 Pieds, mais surtout nos 10 poumons, nous permettront ils de monter … ???

Bonne fin de vacances à ceux qui terminent leur période de congés, et bon courage pour la reprise !

Cyrille

Répondre à Anabela Borges Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Baños”