Iberia, un an déjà !

Aujourd’hui on aurait aimé fêté notre 1ère année de départ, mais avec cette compagnie pourrie, c’est plutôt un an de blablas 😠… Voici une lettre ouverte adressée à Iberia que nous vous demandons de PARTAGER MASSIVEMENT. Merci.

Chère Iberia,
12 mois … 12 longs mois à attendre l’indemnité légale que tu dois nous verser et que tu refuses 😠 … Une année complète au cours de laquelle tu n’as pas eu l’honnêteté d’assumer tes responsabilités 😭, c’est l’objet de cette lettre que je t’adresse et rends publique, afin de dénoncer ton attitude 👎…

Quelle attitude ? Attends, je te rafraîchis la mémoire 2mn…
12 août 2018, 5h du matin. C’est l’euphorie (somnolente 😴 !) chez nous, nous attendons cette date depuis plus d’un an… Tout se passe bien jusqu’à l’enregistrement et nous patientons. Un peu, beaucoup… énormément … beaucoup trop longtemps 😭 !! 
Un premier report est annoncé pour 11h. Puis 13h. Puis 13h30 😱… Le personnel de l’aéroport (pas des salariés de chez toi, bien planqués 👎…) essaie de gérer, mais ce n’est pas facile tu ne leur donnes pas d’info 🧐 ! En ce 12 août nous avons patienté une dizaine d’heures en nous faisant balader (ok, on aime les randos, mais là c’était clairement abusé !!!) : autour de nous, des nourrissons, des enfants, des femmes enceintes, des personnes âgées… A aucun moment tu ne t’es préoccupée de tes passagers… La grande classe 🤮 !
Finalement, après ces 10 heures d’attente on nous annonce l’annulation pure et simple du vol 😭 ! Je ne rentre pas dans les détails compliqués pour retrouver un vol qui finalement ne décollera que 2 jours plus tard. Attention, calcul compliqué : 2 jours x 24 heures = 48 heures de retard à destination 😱 ! ça c’est un voyage qui commence bien !! Bien évidemment, nous perdons les hébergements réservés en Equateur et devons donc annuler notre première étape😢.

Une semaine plus tard, première réponse à notre demande d’indemnisation : wouahou, quelle réactivité, nous sommes impressionnés 😳 ! Malheureusement à la lecture du courriel, nous revenons bien vite à la réalité : « nous ne sommes pas responsable de ce retard, vous n’avez droit à rien 😭 ». D’accord, donc en plus d’avoir été incapable de gérer une situation de crise, maintenant tu te lances dans l’humour 😱? Je t’avoue que ta blague ne m’a pas fait beaucoup rire ! En fait, pour tout te dire, je t’ai plutôt trouvé pathétique. Minable même 🤮.

Et depuis 51 semaines tu t’amuses tout simplement à te foutre de nous, tes « clients » (ou pigeons, au choix !), tes différentes réponses étant toutes aussi absurdes les unes que les autres 👎 :
« il faut faire une réclamation via le site web » : d’accord, c’est bien gentil, mais quand elles sont systématiquement clôturées, sans même se donner la peine d’adresser une réponse au réclamant, on fait quoi ?? Ah oui, on recommence bien sûr…

« nous vous confirmons la solution initiale indiquée dans notre précédent courrier » : j’ai beau relire les rares courriers reçus, il n’y a AUCUNE solution proposée👎… Donc on fait comment ???.

« nous faisons tout notre possible pour réduire les inconvénients, en vous offrant, selon les possibilités disponibles, la façon la plus rapide d’atteindre votre destination » : alors pourquoi nous avoir fait patienter 48 heures à Roissy plutôt que de nous faire embarquer sur le vol d’une autre compagnie (compétente, elle !) ? 👎

Ah si, le 6 mars 2019 nous avons reçu un mail de ton « service client » : probablement quelqu’un qui s’est mis (enfin !) à faire son travail ! Nous devions transmettre différents justificatifs (tu sais, ceux que tu as déjà reçus une petite dizaine de fois…). Dans les 2 heures je te faisais un nouvel envoi et, malgré 4 relances nous restons sans réponse😠…

Depuis les mêmes réponses automatiques se succèdent… On le sait, c’est ta méthode pour que tes « clients » abandonnent leurs démarchent et ne touchent pas leurs indemnités… Nous ne sommes pas des exceptions puisque même la protection juridique d’une autre passagère ou Zipworld n’obtiennent pas de réponse 😠 !

Chère Iberia, tu l’as compris : t’es bien mignonne, mais tu commences vraiment à nous gonfler 😠 (et encore, nous restons polis, ce courrier pouvant être lu par des enfants). Après ces 12 mois d’attente, nous ne souhaitons pas repartir pour une nouvelle année d’échanges stériles et souhaitons obtenir rapidement cette fameuse indemnisation 😊. 
C’est pour cette raison qu’aujourd’hui un dossier complet de nos échanges (surtout les nôtres car tes réponses ont été rares…) est envoyé à la DGAC.

En parallèle, nous demandons à l’ensemble de nos contacts blogs et page Facebook de partager ce témoignage pour que ta très mauvaise réputation, notamment dans la relation client, soit bien connue par le maximum de voyageurs, que nous encourageons à emprunter des compagnies fiables et honnête.

Surtout si tu souhaites nous donner des nouvelles n’hésite pas, on sera toujours disponible pour t’apporter à nouveau les éléments nécessaires te permettant d’effectuer ce virement tant attendu 😊!

Sûrement à bientôt ! 😊

Cyrille

PS : nous avons une pensée particulière pour l’ensemble des voyageurs qui étaient avec nous le 12 août 2018 à attendre inutilement le vol IB3743 et qui ont probablement perdu l’énergie de se battre (Céline …)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *