les mystères géothermiques de Wai-o-Tapu

Samedi 2 février 2019 :

La journée démarre par une activité sympa : un lâché d’eau depuis la station hydroélectrique d’Aratatia rapids, située sur la Waikato river. L’ouverture des vannes a lieu à 10h et nous arrivons avec un peu d’avance pour nous positionner au belvédère afin de ne rien rater. Après les traditionnelles sirènes préventives (afin d’alerter un éventuel aventurier aquatique !!) les vannes s’ouvrent et, en quelques minutes une quantité d’eau incroyable est déversée dans le lit étroit de la rivière, qui se remplit d’eau à une vitesse impressionnante et augmente d’une petite dizaine de mètres. Nous assistons à ce spectacle pendant une vingtaine de minutes, jusqu’au moment où la rivière retrouve son calme.

Nous poursuivons ensuite en allant voir les Huka Falls. Ces chutes d’eau impressionnantes sont dues au rétrécissement radical du lit de la rivière sortant de Taupo. Elles dévalent avec une force incroyable et pourraient remplir 5 piscines olympiques en 1 seule seconde. Ce sont peut être les plus belles chutes que nous ayons vues depuis Iguazu (qui ne seront jamais dépassées !!) grâce notamment à la couleur bleu turquoise de l’eau, c’est magnifique (comparé à l’eau verdâtre d’Iguazu !).

Après le déjeuner  nous allons visiter le site de Wai O Tapu, qui aurait pu s’appeler « Wouah Ô ça pue » : c’est  un site très connu qui expose l’activité géologique souterraine et cette visite est absolument stupéfiante. En effet, les sols de cette région sont chargés de souffre et l’acidité entraîne des effondrements du sol. Et ce souffre génère une odeur d’œuf pourri qui vous prend bien le nez !! Pendant plus de 2h30 nous nous baladons dans le parc, en sillonnant les bassins bouillonnants de couleurs différentes. Chaque bassin est protégé par une barrière pour éviter une baignade improvisée, franchement, avec notre Baptou casse cou on est rassuré !!

Le clou du spectacle est la piscine de champagne : un énorme bassin bleu qui comprend lui-même plusieurs petites piscines de différentes couleurs. Ces couleurs s’expliquent par le composant majoritaire qui présent dans le sol. Ainsi les bassins verts fluo s’expliquent par une forte présence d’Arsenic, la piscine noire par un mélange de souffre et de carbone, la piscine jaune par le souffre, la piscine violette par la présence de Manganèse ! Bon, on va tout oublier rapidement mais cette visite a été impressionnante !

On termine la journée en nous baladant le long du lac bleu de Tikitapu. La végétation y est sympa mais le ciel est couvert ce qui ne permet pas au lac de nous dévoiler ses plus belles couleurs…et je ne suis pas hyper fan des balades le long d’une route avec des voitures qui déboulent ! Bref, avec le recul j’aurai plutôt opter pour une séance d’école avec les enfants !

Nous posons ensuite nos campings car face au lac Okareka, proche d’une aire de jeu, l’environnement est sympa même s’il y a une vingtaine d’autres de véhicules autour de nous (ça casse un peu le charme de l’endroit).

Nuit : Boyes Beach : endroit sympa, tout proche du lac Okareka, avec pleins de jeux pour les petits monstres. 10$/adulte et 5$/enfant mais Nico a négocié la gratuité pour tous les enfants ! Toilettes et point d’eau.

Cyrille

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *