Tout notre énergie pour grimper le Mont Inerie !

Samedi 15 juin 2019 : de Moni à Bajawa

C’est à 9h que nous retrouvons Mancé pour une nouvelle journée en sa compagnie. Mais avant de prendre la direction de Bajawa, nous faisons un petit détour à Wologai, charmant village traditionnel 🏠. Il reste encore quelques familles ici, et elles vivent avec le strict minimum.
Certaines d’entre elles viennent à notre rencontre avec l’espoir de nous vendre quelques souvenirs. D’autres font sécher le café avant d’aller le vendre.

Et c’est parti pour Bajawa 🚕, en prenant la route aux 1000 virages 🤢… Bon, on ne les a pas comptés, mais c’est vrai que cette route est magnifique ! 😍 Mancé n’hésite pas à s’arrêter régulièrement pour que nous puissions prendre quelques photos 👍.
Pour le déjeuner nous nous arrêtons à Bluestone Beach : une plage remplie de galets bleus 😊! Surprenant ! La vue est belle et le déjeuner local très bon, nous reprenons tous des forces ! 💪

Nous allons rouler une bonne partie de l’après-midi et nous passons tout près du Volcan Ebulobo 😍, qui a des allures de Mont Fuji… Il a un cône parfait et on irait bien faire une grimpette dessus 👣.. Mais nous devons poursuivre notre jolie route ! 😢

C’est vers 16h que nous arrivons à Bajawa et nous nous installons à l' »hôtel Happy Happy » 😀 ! Les chambres sont plutôt sympa et les enfants sont contents : ils ont chacun leur lit, ce qui leur arrive rarement 😅 !! Nous allons donc nous poser ici 4 jours pour visiter, nous balader et aussi travailler 😊 ! Nous saluons une dernière fois Mancé qui retourne sur Moni, la route, sans lui, ne sera plus pareil sur Florès ! 😢

2 petites photos insolites qui nous ont amusés au cours de ce trajet :
> le lavabo pour se laver les mains au resto : une poubelle avec un petit robinet
> Le bus local : les places arrières sont réservées pour les animaux… Heu, pas les enfants hein, des vaches ou des cochons 🐮🐷 !!! 😂

Dimanche 16 juin 2019 : Bajawa et les alentours

Après un rapide petit déj nous faisons connaissance de Jeremy, un gars du coin. On y va un peu les yeux fermés car il est conseillé 👍 par Véronique (« 8 Pieds sur Terre ») que nous avons rencontrée l’année dernière à la maison. Etant donné qu’elle est allée à Florès l’été dernier et qu’elle ira en Amsud à partir du mois de novembre, elle a intérêt à me donner que des bons plans sinon je l’enverrai dans des endroits bien pourris pendant son voyage ! 🤣

Dès que nous nous sommes mis d’accord sur le programme et le tarif, Jeremy nous emmène au départ du Wawo Muda. Oui, on a besoin de se dégourdir les jambes sur ce petit volcan 😅 !! 1h de montée, 45mn de descente plus tard et nous retrouvons Jeremy pour aller au marché. Pourquoi je ne développe pas plus la balade ? Bah parce que y’a rien à dire, on a papoté en marchant et on vous a mis la plus belle photo : c’est pas terrible hein 😱 ?? Ou alors on devient exigeant 😂 ! Quoiqu’il en soit on ne peut pas avoir une vue de dingue à chaque rando (heureusement que celle-ci ne nous a pas demandé trop d’efforts !!).😅

Nous parcourons ensuite le marché local. Pas trop d’odeurs mais de belles couleurs. Et surtout de très beaux poissons… J’explique à Jeremy qu’on adore ça mais qu’on n’a pas de quoi cuisiner… Bam, il saisit la perche et propose qu’on se retrouve ce soir chez lui pour un barbecue 😊! Hop, on prend 5 énormes morceaux de Blue Marlin et nous repartons les mettre au frais chez lui ! 👍

Bon, il est 14h, les estomacs commencent à grincer… Un rapide stop dans un warung (petit resto local très économique) et nous nous rendons ensuite dans le village traditionnel de Bela. Les maisons 🏠 sont magnifiques. Mais franchement, on ne s’y sent pas du tout à l’aise 🙃 ! On est dimanche et tous les locaux sont donc chez eux, les enfants jouent. Certes, ce n’est pas un village construit pour les touristes (une dizaines sont passés ici depuis début juin) mais nous avons vraiment l’impression de les déranger. On ne s’attarde donc pas trop longtemps.

Le dernier arrêt de la journée se passe en haut du volcan Wolo Bobo pour y admirer le coucher du soleil. Aucun effort pour y accéder (on y va en voiture 🚕 !) et que des locaux autour de nous ! En attendant les jolies couleurs les enfants sont donc sollicités pour de nouvelles séances photos… 3 petits blancs qui se baladent ça intrigue 😅 !!
Et ensuite nous en prenons plein les yeux : orange, rose, rouge,… Le volcan Elubobo d’un côté, le Mont Inerie de l’autre, wouhaou ! 😍 😍

Une fois fois le soleil couché nous nous rendons chez Jérémy pour y passer la soirée ! Et là ça se passe comme à la maison : les femmes dans la cuisine et les gars au barbecue !!! 🤣
Cette famille est d’une gentillesse incroyable et semble « gênée » de nous recevoir : la maman s’excuse de sa salle de bain qui est dehors, de son petit salon,etc… Mais on s’en fiche !! Nous passons juste une super soirée et mangeons bien mieux qu’au resto 😋 ! On se régale avec tout ce qu’ils ont préparé et les enfants jouent (bruyamment!) jusqu’à notre départ ! Certes, ils ne parlent pas la même langue, mais vu comment ils rigolaient cela ne semblait pas nécessaire ! 😅

Cette journée, démarrée sur un rythme tranquille, a finalement été bien chargée. Nous optons donc pour une journée off demain pour être au top afin de grimper l’Inerie mardi ! 😊

Lundi 17 juin 2019 : école

On s’est levé, on a grignoté, les enfants ont beaucoup travaillé, on s’est recouché ! Voilà, notre journée tient peut être en une seule phrase mais nous avons été efficace et c’est l’essentiel ! 😅

Ah si, y’a aussi le manager de l’hôtel qui n’a pas été ravi que nous ne choisissions pas son guide… Quand on lui a dit qu’on s’était organisé par nous-même, il nous sort « gentiment » : « si vous avez un problème ce ne sera pas mon problème »😳. Il n’était pas vraiment « happy happy » le monsieur !🤣

En fin de journée Jeremy passe rapidement pour qu’on se coordonne pour la rando du lendemain que nous ferons avec son oncle qui habite au pied du volcan. Il semble assez inquiet et me demande si j’ai des gants et des coudières… Heu, on va marcher là, on ne part pas faire du motocross !!! 😅

Mardi 18 juin 2019 : sur le toit de Florès !

En ce 18 juin, c’est l’appel d’un nouveau sommet… (ok, désolé, elle était un peu facile 😅 !). Après avoir un peu (mais vraiment qu’un tout petit peu 😅!!) hésité, nous avons fixé le réveil à 4h pour démarrer la marche à 5h. Oui, nous raterons le lever du soleil depuis le haut du sommet, mais impossible de remettre un réveil à 2h du matin ! 😴

Comme prévu, Jeremy est passé à 4h30 nous chercher pour nous emmener au point de départ où nous faisons connaissance avec Francisco, qui nous fournit des bâtons de marche. Il habite au pied du volcan et connaît le coin par coeur, ça nous sera bien utile ! 😊
La 1ère heure se fait de nuit, à la lumière des frontales et le ciel est superbe. Le rythme est régulier et nous avançons plutôt pas mal. La 1ère pause se fait pour le lever du soleil. D’accord, nous ne sommes pas en haut, mais c’est quand même un joli moment 😍 ! Nous apercevons déjà le sommet et là je me dis « purée, fastoche, on sera là-haut dans 1h »…😂

Et c’est ensuite reparti pour la suite de la grimpette … … qui se corse rapidement 😱. En effet, après cette première heure facile, il n’y a plus de chemin et la pente s’est fortement inclinée. Nous nous retrouvons en pleine montée, à devoir nous aider des mains pour progresser. Et nous sommes sur un volcan…ça veut dire que la pierre s’effrite énormément, et les glissades s’enchaînent 😱.

Il ne vaut mieux pas regarder en bas 😲 : c’est le vide, avec peu de possibilités de se rattraper 😱. Mais les enfants s’accrochent et continuent leurs progressions, bien aidés par Francisco qui n’hésite pas à revenir en arrière pour leur prêter main forte en cas de difficulté ! 👍

Nous marchons tous les 5 depuis quelques années 👣. Mais c’est la première fois que, face à la dangerosité du chemin, j’envisage d’arrêter⚠️. Ce serait quand même bête que l’un d’entre nous valdingue sur un passage compliqué. Clairement, sans guide nous aurions fait demi-tour car cela était beaucoup trop risqué… Mais là, le problème, c’est que personne ne râle et personne ne le propose 🤣 !!! Les enfants se donnent la main, se font des petites marches pour aider celui qui suit,…. 😍 quand je pense qu’hier on entendait « t’es plus ma soeur »…😅

Après avoir parcouru une arête vertigineuse 😱 (pas celle du poisson, celle qui vous offre un joli vide à droite et un joli vide à gauche 😅 !!) et au bout de 4 heures d’efforts nous parvenons enfin au sommet ✌️ ! Avant le dernier raidillon nous n’étions pas loin de dire « stop » mais nous sommes tous ravis d’avoir été jusqu’au bout 😊 ! Il ne fait pas trop frais et profitons de la magnifique vue à 360° 😍. On est haut ? Normal, nous apprenons que nous sommes sur le plus haut volcan de l’île, à 2245m 🏆 ! (Bon, en cherchant on s’est aperçu qu’il y avait un autre sommet plus haut mais que ce n’était pas un volcan !!).
Les enfants sont fatigués et nous avons tous un petit creux… Ah ben oui, je ne vous ai pas parlé du petit déj ?? Normal, il n’y en a pas eu 😳, nous avons monté ces 1300m de dénivelé le ventre vide pour être plus légers !!! 😂

C’est bien mignon de grimper pendant 4 heures… mais maintenant il faut redescendre 😱 ! Et là, je ne le sens pas du tout, mais alors pas du tout !! En fait on se retrouve un peu comme en haut d’une piste noire qu’on aurait pas dû prendre……sauf que c’est trop tard pour faire demi-tour 😅… Le skieur tente de descendre en faisant de petits dérapages pour éviter de dévaler… Nous c’est pareil, c’est petits pas par petits pas que nous progressons en essayant de ne pas nous étaler 😅… Ce n’est pas très académique…

Et la première heure va s’avérer terrible 😰: nous glissons tous mais devons éviter de nous rattraper aux rochers tranchants 😱…. Pratique hein ??? Et là je comprends mieux la question de Jeremy sur les gants et les coudières qui permettent de se protéger en cas de chute… Francisco essaye d’emprunter les chemins les plus faciles (ou les moins compliqués 😅!!!) mais nous galérons tous….avec le sourire ! 😊

Francisco nous emmène ensuite dans un couloir de lave (mais elle est sèche hein, le volcan est inactif depuis plusieurs siècles 😊!!), et là c’est simple : on court doucement dans la pente en enfonçant les talons dans les cailloux et la poussière. Les enfants s’éclatent, dans tous les sens du terme 😂 !! Les chutes s’enchaînent mais sans gravité. Cette descente dynamique nous permet de gagner environ 1h30 par rapport à la montée ! 👍

Après la sortie du couloir de lave il faut environ 1h pour rejoindre la maison de Francisco. On est complètement KO 😴. En attendant que Jeremy vienne nous chercher Francisco nous propose un petit thé chez lui. C’est avec plaisir que nous acceptons 😊 et on en profite également pour faire un brin de toilette car nous sommes tout poussiéreux ! Et de là nous observons ce Mont Inerie 😍 qui nous a fait tant souffrir 😜!

Après ce bel effort familial, nous avons la solution toute trouvée pour rebooster les troupes : des sources d’eau chaude 😊 ! Sur le trajet nous passons à proximité du village traditionnel de Bena. Face à notre impression mitigée d’il y a 2 jours, nous ne marquons pas l’arrêt et arrivons rapidement à l’endroit souhaité…

Et à Malanage Hot Springs c’est assez marrant : il y a 2 petits torrents qui se rejoignent : l’un est glacial ❄️, l’autre est brûlant 🔥 car l’eau provient d’une source volcanique souterraine! ça fait un petit jacuzzi avec une température parfaite 😊!! En bougeant de quelques centimètres la température varie donc toute seule, c’est parfait pour détendre nos petites jambes qui ont beaucoup souffert ce matin ! 👍
Il n’y a que 3 touristes et 2 locaux en notre compagnie et pendant plus d’1h nous nous y prélassons pour le plus grand plaisir des enfants. Bon, ok, et des parents aussi 😂 !!

Il est 15h30 quand nous retrouvons nos chambres et c’est devant un petit film pour enfant que la journée va se terminer tranquillement. On va dîner très tôt dans un très bon warung et on s’en sort pour 55 000 Rp (3,20€!) pour nous 5 ! Et à 19h30 tout le monde dort 😴. Enfin presque !! 😜

Mercredi 18 juin 2019 : école

Au réveil on s’aperçoit qu’il n’y a pas que les jambes qui ont travaillé hier : nous avons les épaules très douloureuses 🤕, à force de nous être aidés des bras à la montée, comme à la descente ! Mais ce n’est pas grave car aujourd’hui c’est une nouvelle journée 100% école et repos : les enfants vont donc faire fonctionner leurs petites têtes 😊 !
Le programme avance, pourvu que ça dure car on aimerait pouvoir profiter pleinement des quelques jours que nous allons passer avec les copains belges la semaine prochaine ! 😊

Après la poussière d’hier on en profite également pour faire 2 grosses machines pour tout bien laver avant de remettre dans les sacs.

Nous avions prévu de retourner passer la soirée chez Jeremy et sa famille mais cela a été annulé pour un heureux événement 😊 : sa femme, que nous avons vue 2 jours avant a accouché d’une petite princesse 😍 !! On ne se recroisera donc plus, mais nous comptons sur les futurs voyageurs pour leur rendre une petite visite de notre part.

Nos 4 jours à Bajawa s’achève déjà. Demain direction Ruteng…. 🚕

Vivement la suite ! 😘

Cyrille

Les bons plans des 10 Pieds

Un Driver sur Florès ? Contactez Mancé ! Il est rentré à Moni car il ne pouvait pas nous attendre 5 jours à Bajawa, mais c’est avec regret que nous continuons sans lui. Voici ses coordonnées : +62 813 5303 2578

Driver Mancé

L’un de nos tops moments à Bajawa (et sur Florès !) aura été notre rencontre avec Jeremy et sa famille. Il connaît la région par coeur et peut tout vous organiser ! Ce gars est une perle, vous pouvez y aller en toute confiance !

Jéremy et Cyrille

Le Mont Inerie : avec des enfants, prévoir 4h de montée et 2h30 de descente. Guide INDISPENSABLE, même si vous trouverez toujours un petit malin qui l’a fait en solo. Je n’ai pas les coordonnées de Francisco mais Jeremy fera l’intermédiaire. Le guide coûte 300 000 Rp (18€).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *