« La priorité c’est la santé »… !

Si au cours du voyage on souhaite en prendre pleins les yeux, ce qu’on souhaite par-dessus tout, c’est revenir tous en pleine santé… Voici un petit récapitulatif pour (essayer) de penser à tous les vaccins!

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui on a la chance de tout trouver sur Internet…mais aussi beaucoup d’informations contradictoires… Il faut donc faire le tri ! Nous avons donc préféré prendre conseil auprès de professionnels de santé. Centre de vaccination Air France ? Institut Pasteur ? Hôpital public ? On a le choix !!

Par simplicité nous avons opté pour le centre de vaccination Air France avec prise de RDV : super à l’heure, conseils clairs,… parfait par rapport à nos journées bien chargées !

 

Tout d’abord il y a bien sûr les vaccins obligatoires pour lesquels il faut vérifier d’être bien à jour, notamment pour les enfants :

  • Diphtérie/Tétanos/Poliomyélite/Coqueluche
  • Rougeole/Oreillons/Rubéole
  • Pneumocoques/Méningocoques
  • Sur cette liste, pas de problème, seul Baptiste aura un petit rappel à faire en début d’année prochaine.

 

Ensuite, par rapport à l’itinéraire prévu, voici les vaccins qui nous ont été recommandés :

  • Hépatite A
  • Fièvre jaune
  • Fièvre typhoïde
  • Rage
  • Encéphalite japonaise

La plupart de ces vaccins sont « recommandés », pas « obligatoires », maintenant il faut choisir…

La fièvre jaune

Le virus est transmis par les moustiques dans les forêts et la jungle. Nous passerons près de 5 mois sur ce continent et pour être protégés 10 ans (et peut être à vie ??) il n’y a qu’une seule injection à faire… Dernier argument de taille : ce vaccin est obligatoire pour entrer dans certains pays d’Amérique du sud… nous n’avons plus trop à réfléchir !

La fièvre typhoïde 

Ce virus peut s’attraper par voie orale, par des aliments contaminés par manque d’hygiène dans la préparation et la manipulation, l’eau contaminée ou les mains sales. Une seule injection peut nous protéger à (seulement !!) 60% ….pendant 3 ans ! Nous la ferons, mais le plus tard possible pour que le vaccin soit encore efficace environ 2 ans après notre retour ! J

La rage

Ce vaccin est recommandé dans la plupart des pays que nous traverserons….et encore plus depuis le cas récent du décès du petit garçon de 10 ans, mordu au Sri Lanka. Même si le traitement est coûteux nous le ferons pour chacun, on vous l’a dit : la santé restera toujours la priorité !! Et là nous aurons droit à 3 injections : la première à J0, la seconde à J+7 et la dernière à J+28.

Le pire dans tout ça c’est qu’on n’est même pas protégé à 100% : en effet, en cas de morsure ou de léchouille (beurk) d’un animal potentiellement malade, on gagne juste un peu de temps pour se dépêcher d’aller à l’hopital le plus proche pour subir des injections complémentaires…

L’encéphalite japonaise

L’encéphalite japonaise est transmise par la piqûre d’un moustique, et peut être grave et invalidante. Elle sévit dans presque tous les pays d’Asie, principalement pendant la période des pluies, dans les rizières et marécages,. Débarquant au Cambodge à partir de mi-février, nous pourrions nous en passer… et s’épargner les 2 injections qui vont avec.

Néanmoins, la vaccination est recommandée aux voyageurs résidant plus de 30 jours dans les régions exposées pendant plus de 30 jours ou pratiquant une activité extérieure importante (ce qui sera notre cas !!). Par prévention nous ferons cette piqûre à J+0 et la seconde à J+28…

Le paludisme

Nous n’avons pas parlé du paludisme qui est une maladie parasitaire transmise par le moustique et qui peut être mortelle. Nous n’avons pas de super souvenir des effets secondaires dus à la prise de Malarone lors d’un voyage à Lombok, renouveler l’expérience ne nous tentait donc pas beaucoup. Pour les enfants il existerait un traitement via comprimés sans effets secondaires sur eux, mais pas neutres pour les parents.

La raison l’a emporté et l’excursion en Amazonie mise entre parenthèses.

Pour l’Asie la question ne se pose pas car ce traitement ne peut pas se prendre plus de 4 semaines. Nous opterons donc pour d’autres moyens de protection.

 

On fait le calcul de tout ça ?

1 + 3 + 2 + 1 +1 = 8 … Gloups, 8 injections par personne…(et un petit supplément pour Baptou !) On a tous compris qu’avant de pouvoir profiter de cette belle année en famille nous allions devoir passer par quelques moments un peu douloureux…

 

Attention !

Il existe d’autres virus comme la Dengue ou le Zika, qui sont transmis par les moustiques et pour lesquels il n’existe pas de vaccin. La protection, avec des spray, moustiquaires ou en couvrant notre corps, reste le moyen le plus efficace pour lutter contre ces virus !

Dans cet article nous relatons le résultat de nos recherches et des différents avis que nous avons pris auprès de médecins. Maintenant ce sont des choix personnels, que nous faisons en fonctions de nos craintes et de notre parcours.

 

Nous vous tiendrons au courant des futures séances « piquouzes »… En attendant on regarde du côté des mutuelles pour les éventuelles prises en charge !

 

A bientôt !

 

Les 10 Pieds Autour du Monde

 

Pour information, voici les tarifs appliqués par le centre de vaccination Air France :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “« La priorité c’est la santé »… !”