Qu’est ce qu’on est bien à Cusco !

22/09/2018
Arrivés à Cusco, nous sommes tous un peu fatigués mais néanmoins reposés : notre première expérience en bus de nuit a été plutôt concluante car nous avons dormi plus que prévu, ce qui n’était pas gagné !

 

A la descente du bus un français a la présence d’esprit de demander au chauffeur le prix d’un taxi pour le centre-ville : environ 7 soles. A la sortie du terminal nous sommes approchés par plusieurs chauffeurs et nous en choisissons un : Juste avant de monter dans le taxi le tarif tombe : 20 soles ! Bon ben on fait demi-tour……et le tarif est divisé par 2 ! Finalement il nous embarquera pour 8 soles !

Une fois en centre-ville nous nous mettons à la recherche des hôtels repérés sur booking : le premier sera le bon : nous trouvons une petite chambre dans une auberge de jeunesse (on est toujours jeunes non ???) à 2 pas de la place principale, ce qui facilitera nos déplacements. Bon, il n’y a qu’un petit lit double et 2 lits superposés mais ce sera l’occasion de se rapprocher tous encore un peu plus !! 😊

Il est tôt (7h30) donc nous ne pouvons pas nous y installer tout de suite, on pose donc nos affaires avant de partir découvrir cette ville qui a l’air magnifique. Nous tombons sur une petite boulangerie, « Panam’ » (ça ne s’invente pas !!) et là c’est un super petit déjeuner avec croissants au beurre qui nous attend ! Un régal, ça fait du bien !!

L’après-midi nous démarchons les agences pour organiser nos futures activités. Ce n’est pas hyper marrant pour les enfants (pour nous non plus d’ailleurs !!). La première agence nous prend vraiment pour des pigeons : au départ le prix est en soles et soudain elle nous propose de nous faire une grosse remise … … en transformant le prix en dollars !! On ne s’est pas attardé pour aller voir des agences plus sérieuses ! Les prix se tiennent mais la mauvaise nouvelle c’est que l’option envisagée pour visiter le Machu Picchu est compromise : un conflit local bloque la route qui permet d’accéder à Hydroelectrica, ville de laquelle nous devions marcher pour rejoindre le Machu Picchu. Unique solution pour pouvoir le visiter sans se retrouver dans la galère : prendre le train…

Et là ça fait mal car on se retrouve avec des tarifs dignes de Galapagos : situation de monopole = prix exorbitants ! Pour limiter les dégâts nous choisissons de faire la visite sur la journée en prenant le 1er train du matin et le dernier du soir. Ce sera une grosse journée mais cela nous évite de libérer la chambre et de perdre une journée dans les transports.

Toujours dans le but de limiter les dégâts, nous organisons le trajet par nous-même, sans passer par une agence : environ 150$ d’économisés, on prend ! Nous bookons donc nos billets de train auprès d’Inca rail pour la modique somme de 462$ (oui, c’est en dollars !!) et achetons les billets d’entrée pour le Machu Picchu pour 444 soles (info : gratuit pour les enfants de moins de 8 ans).

Le soir nous retrouvons Carlo et sa famille qui nous ont contactés via le blog : ils ont décalé leur séjour d’une nuit pour qu’on puisse passer la soirée ensemble et discuter. Les enfants jouent bien et partageons quelques pizzas : si elles ne sont pas terribles nous disposons d’un buffet de salade à disposition : je n’aurai jamais cru dire ça un jour, mais ça fait du bien de manger quelques légumes et de la verdure !! 😊

Un peu explosés par la nuit en bus nous ne nous attardons pas et allons passer notre première nuit à Cusco !

Du 23/09/2018 au 01/10/2018 : découverte de Cusco et de ses alentours
Au total, nous sommes restés une dizaine de jours à Cusco. Cette étape, probablement la plus longue de notre voyage, avait pour but de souffler un peu après 6 premières semaines assez intenses afin d’être en forme pour la découverte de la Bolivie et de prendre (enfin) un rythme d’école régulier.

3 journées spécifiques seront détaillées dans des articles distincts :
> La découverte du Machu Picchu le 24,
> Notre circuit dans la vallée sacrée le 26,
> Et l’ascension de la Rainbow Mountain le 29.

Les autres journées passées à Cusco nous ont permis de découvrir cette magnifique ville. Nous avons pris un pass 4 entrées afin de visiter la très belle (et imposante !) cathédrale :

 

Ce pass nous a également permis de visiter l’église San Cristobal située sur les hauteurs de la ville : alors que nous venions de payer le pass, il s’avère que l’accès à cette église est gratuit !! Hum, on ne se serait pas fait un peu avoir ?? Jolie petite église mais c’est surtout son parvis qui offre une superbe vue sur la ville.

Enfin, nous avons visité le musée de Arte religioso et l’église San Blas. Ces différentes visites ont été très sympa mais 2 petites déceptions d’ordre général, partagées par pas mal de visiteurs (après consultation des petits livres d’or) : l’impossibilité de prendre de photos car cela est strictement interdit et très surveillé (allez, si c’est pour protéger les œuvres pourquoi pas !) et surtout le manque d’explication qui est très frustrant.

Nous avons également visité le musée du chocolat, très bien expliqué, et en français s’il vous plaît ! Malheureusement pas de dégustation, dommage !! 😉

Le coeur de Cusco est sa Plaza de armas, blindée de monde mais avec une animation permanente : défilés, peintres, exposition,… Un véritable lieu de rencontres !

 

  

Lors de nos nombreuses balades dans la ville, nous avons adoré nous perdre dans les différentes ruelles. ça monte, ça descend tout le temps (à 3400m c’est un bon entraînement !!!), les trottoirs sont très étroits et les voitures roulent très vite, mais c’était bien chouette !

 

Enfin, Cusco a été l’occasion de rencontrer beaucoup de voyageurs francophones : Sarah et Xavier que nous avons retrouvés après le Machu Picchu, les Foodailleurs qui descendent l’Amérique du sud en camping car depuis plus d’un an et que nous espérons revoir en Bolivie, les Croods trotters avec qui nous avons partagés une crêperie, Céline et son fiston Raphaël, et la famille Bernard que nous croisons pour la 4ème fois depuis le départ (la prochaine sera dans bien plus longtemps !).

 

Pour que nos estomacs soient un peu remplis, nous avons alterné entre cuisine locale et restaurants qui correspondaient un peu plus à nos habitudes. Nous pouvons donc vous recommander :

La Bo’M, crêperie bien connue des français. Les crêpes y sont délicieuses et pour pas trop cher (25s/ pour un menu complet).

La pizzeria Sumaq 2 (allez bien au 2 !) : le patron est super gentil, les pizzas au feu de bois sont faites devant nous avec des produits frais et l’apéro est offert avec la formule famille ! Bon, notre dernier repas là-bas a été un peu long mais les pizzas toujours délicieuses !

 

Notre (long) séjour à Cusco nous a énormément plus, et c’est requinqués que nous prenons la direction de Puno, dernière étape au Pérou, pour découvrir le lac Titicaca.

A bientôt pour plus de nouvelles !

Cyrille

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *