Les animaux en Equateur (par Clémence)

Au cours de ce cette étape en Equateur, j’ai pu découvrir (ou revoir pour certains !) beaucoup d’animaux que nous ne pouvons pas voir souvent en France !

Des animaux qui nagent :

Requins à pointe blanche :il peut atteindre jusqu’à 3 mètres et on le reconnaît grâce à la pointe blanche qu’il peut avoir sur ses nageoires. C’était impressionnant de nager avec 3 requins sous moi mais il paraît que ce n’était pas dangereux !

Raies : on a pu les reconnaître grâce à leur grand corps plat qui a des nageoires. On n’a pas pu s’approcher trop près, car certaines peuvent piquer et ça peut être dangereux.

Iguanes marins : ceux que j’ai vus étaient de couleurs sombres car il paraît que ça leur permet d’absorber plus d’énergie solaire et ça l’aide à se réchauffer ! C’est pour ça que l’iguane passe une importante partie de sa vie à se chauffer au soleil (moi je trouve qu’il a de la chance !) L’iguane marin ne mange que de l’herbe, on dit qu’il est herbivore : il se nourrit de grandes algues qu’il trouve sur les rochers qui sont dans l’eau. Je savais qu’il ne voudrait pas me manger donc je n’avais pas trop peur de passer à côté d’eux !

Lions de mer : on peut aussi les appeler « otaries des Galápagos », j’ai pu en voir pleins, même des bébés ! Ils étaient tous en train de dormir sur la plage, mais une fois qu’ils sont dans l’eau ils vont à toute vitesse ! Une fois un bébé est venu jouer avec Alban et Papa, c’était rigolo !

Crabes : dans les rocher on a vu beaucoup de gros crabes rouges et des petits noirs. Dès que je m’approchais ils partaient très vite. Je ne les aurai pas attrapés car leurs pinces étaient énormes !!

Des animaux qui marchent :

Vigognes : c’est une espèce de mammifères d’Amérique du Sud qui vit sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes. Sa laine permet de fabriquer des vêtements de luxe. J’ai pu en croiser sur le volcan Chimborazo, il y en avait beaucoup !

lamas : j’en ai vus plusieurs au cours de différentes randonnées. Il y a aussi des alpagas mais je ne fais pas bien la différence. Et puis il parait qu’il peut cracher pour sa défense, alors je ne me suis pas approchée car il parait que ça sent mauvais !!

Des animaux qui volent :

Fous à pattes bleues : on appelle ces oiseaux ainsi car ils sont maladroits quand ils sont sur terre ! Ils sont très beaux et ont l’air très gentil. Il paraît que plus de la moitié de ces oiseaux habitent sur les îles Galápagos !

Fous à pattes rouges : c’est très rare d’en voir donc j’étais contente, c’était pendant une excursion en bateau, ils étaient cachés dans les rochers. Malheureusement on n’a pas réussi à les prendre en photos.

Pélicans : ils ont de très grandes ailes et un bec énorme pour pouvoir pêcher. On les a vus plonger pleins de fois pour attraper des poissons, c’était impressionnant et quand ils volent c’est trop joli !

Frégates : ce sont des oiseaux de grande taille que je pouvais reconnaitre grâce à leurs ailes longues, leur bec crochu et leur queue fourchue. Par contre elles ne peuvent pas plonger ni nager à cause de leur plumage qui n’est pas étanche. Les femelles et les mâles sont différentes : les femelles sont noires avec la tête blanche alors que les mâles sont tout noirs avec le coup rouge, c’est trop joli !

Flamands roses : je les ai mis dans les animaux qui volent mais je n’en ai pas encore vus voler… on devrait en revoir en Bolivie, en tout cas ils étaient trop jolis avec ma couleur préférée !!

 

Mais l’animal que j’ai le plus vu ce sont des tortues, il y en avait beaucoup, dans l’eau ou sur la terre. Je mets simplement une photo de tortue croisée dans l’eau car Baptiste a fait un exposé sur les tortues géantes avec pleins de photos.

Et puis dans une chambre j’ai aussi vu un cafard… J’en avais déjà vu en Asie, mais celui-là il était vraiment gros !!

Et vous les copains, vous avez déjà vu ces animaux ??

A très bientôt
Gros bisous
Clémence

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Les animaux en Equateur (par Clémence)”