Ma rencontre avec les mineurs du Kawa Ijen (par Baptiste…et son papa)

Pendant 3 jours et 2 nuits nous sommes allés sur l’île de Java pour monter sur 2 volcans. Je vous raconte aujourd’hui la journée passée sur le Kawa Ijen.

On s’est levé très tôt pour être au lever du soleil en haut. Avec les copains Noa et Milan on a marché pendant plus de 2h dans le noir, avec des petites lumières. C’était déjà super !

Au milieu de la montée on a dû s’équiper de masque à gaz car c’est un volcan qui dégage beaucoup de soufre : ça sent comme l’oeuf pourri et ce n’est pas bon pour la santé. C’est la première fois que j’en mettais un, ça faisait un peu bizarre !

Le volcan n’est pas très haut par rapport aux sommets qu’on a déjà grimpés, mais il y a quand même 800m de différence entre l’altitude du départ et celle de l’arrivée !

En haut, nous avons croisé des mineurs : ils font un travail très difficile et dangereux : ils remontent du soufre depuis le fond du cratère.

Notre guide, Yono, nous a expliqué que chaque mineur descend 3 fois par jour dans la mine. Chaque aller/retour prend plus de 3 heures et ils doivent remonter avec leur panier plein. Au total ils portent 80kg par trajet : 40kg dans chaque panier. J’ai essayé de les porter mais c’était beaucoup trop lourd pour moi !!

Lorsqu’ils ont terminé leurs trajets, ils mettent tout dans une brouette et ils doivent descendre le chemin avec une brouette qui fait 250kg !

Ils travaillent sans masque à gaz sauf dans la mine quand il tapent avec une pioche pour récolter le soufre Le reste du temps ils n’en portent pas alors qu’il y a beaucoup de gaz mauvais pour la santé. C’est pour ça que ces hommes vont être malades très jeunes.

Pour une journée de travail un mineur ne gagne que 250 000 roupies, ça fait environ 15 euro. Ce n’est pas beaucoup alors que c’est un travail vraiment dur.

Si un jour vous allez les voir, dîtes leur bonjour de ma part, ils ont tous été gentils avec moi !

A bientôt,

Baptiste


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Ma rencontre avec les mineurs du Kawa Ijen (par Baptiste…et son papa)”