Tout est beau à Mandalay !

4 et 5 mars 2019 :

Nous n’allons pas développer les 3 jours passés à Bangkok : il y faisait très chaud donc on a juste rien fait à part de l’école, quelques ploufs dans la piscine de l’hôtel et reprendre l’itinéraire pour éviter qu’une mésaventure pareille se reproduise au cours des 5 prochains mois !

Notre seul petit plaisir aura été de nous trouver des « croissants français » pour le petit déjeuner, autant dire que chaque matin on dévalisait la boulangerie en repartant avec une quinzaine de croissants !!

Mercredi 6 mars 2019 : bonjour le Myanmar, enfin !

Après une nouvelle séance d’école le matin nous prenons la route pour l’aéroport où nous patientons sagement jusqu’au décollage ! Nous arrivons à Mandalay 1h15 plus tard avec un décalage de 30mn par rapport à Bangkok ! Il y a donc 5h30 d’écart avec la France, on ignorait tous qu’il pouvait y avoir des demi-heures dans les décalages horaires.

A l’arrivée mauvaise surprise : alors qu’Aurélie s’en était assurée avant de réserver cet hébergement, le restaurant de l’hôtel est finalement fermé… On se contentera de 5 soupes chinoises dans la chambre et d’un morceau de pastèque !

Jeudi 7 mars 2019 : premières pagodes 😊

Au réveil le 1er challenge est de trouver une laverie : il y en avait partout au Cambodge mais ici cela semble être plus rare ! La plus proche annonce un délai de 48h pour récupérer le linge (impossible, on sera déjà partis…), le service de l’hôtel est hors de prix, on se replie donc sur un resto qui propose ce type de service.

Ensuite nous rejoignons une compagnie de bus pour prendre les tickets pour notre futur transfert. Mais, arrivés au guichet on a pas vraiment le feeling et nous renonçons. Finalement, alors que nous allons visiter une église, un birman nous propose ses services pour faire un Tour de la ville, mais nous ne sommes pas intéressés. Toutefois son approche a été agréable, pas insistante et avec le sourire. Du coup, nous lui demandons de nous emmener à notre future étape dans 2 jours. On discute 5mn et on se met d’accord sur un tarif ! On n’aurait jamais pensé faire ça un jour, mais là ya eu feeling, espérons qu’il soit bon !!! 😊

Eglise bleue

Pour terminer cette matinée administrative, nous prenons une carte SIM locale qui nous permettra de réserver nos tuktuk sans être dépendant d’un wifi performant. Pendant que nous l’achetons les enfants sont pris en charge par toutes les vendeuses du magasin (et il y en a beaucoup !!) qui leur offrent des bonbons et leur montrent les jeux sur les smartphones exposés ! 😊

Une fois ces différentes formalités (brillamment 😎) accomplies, les visites peuvent enfin commencer ! Nous prenons donc la direction de Mandalay Hill pour y grimper plus de 1700 marches… Bon, nous ne sommes pas allés jusqu’en haut : il fait super chaud et au bout d’un petit millier on s’est arrêté ! La vue de là-haut est magnifique et nous pouvons apercevoir des pagodes et temples un peu partout autour.

Nous avons ensuite visité la pagode Kuthodaw : cette pagode est entourée de 729 mini stupas blancs qui abritent chacun une stèle de marbre gravée d’un extrait du livre de Tripitaka (livre bouddhique). Le site est vraiment joli et nous déambulons de longues minutes dans les différentes allées. A l’entrée Aurélie et Clémence se font peinturer le visage par une birmane : on pensait que c’était obligatoire pour rentrer dans le temple……mais elles étaient les seules occidentales avec cette coutume !! 😉 Un petit coup de mouchoir plus tard, nous reprenons la suite de nos visites…😂

Celle-ci se poursuit à Kyaung Shwenandaw. Pour y entrer il faut acheter un pass à 10 000 Kyat, ce pass donnera également accès à d’autres temples que nous avons prévus de visiter le lendemain.
Ce temple-monastère est intégralement construit en teck et était la résidence d’un roi. Il a été démonté et reconstruit à l’extérieur du palais royal, c’est la raison pour laquelle il est encore en très bon état alors que tous les autres palais royaux ont été bombardés pendant la seconde guerre mondiale.

Nous pensions terminer cet après-midi de découvertes en allant visiter le palais royal… Malheureusement le temps passe vite et il va fermer, tant pis, on en a déjà bien profité pour aujourd’hui !

Pour optimiser notre temps nous décidons de rappeler le chauffeur rencontré ce matin pour une découverte des alentours de Mandalay en taxi privé. Cela nous permettra de faire connaissance, avant le long trajet qui nous attend dans 2 jours😉.

Vendredi 8 mars 2019 : pagodes, pagodes, pagodes…🎤

Comme convenu, nous retrouvons Kyaw Kyaw pour démarrer cette journée qui s’annonce intense ! Voici, dans l’ordre, les sites que nous avons visités :

La pagode de Mahamuni : c’est la plus célèbre de Mandalay grâce à son bouddha couvert d’or. Les hommes (les femmes ne sont pas autorisées de s’approcher du bouddha) y collent les feuilles d’or. Son poids augmente donc au fil des mois et années. Même si j’ai l’immense honneur et privilège d’être un homme 😎 je ne suis pas allé le voir de plus près car aujourd’hui c’est un jour de fête et cette pagode est noire de monde avec une multitude de cérémonies qui s’enchaînent.

Nous remontons ensuite un peu plus au nord vers un quartier où il y a énormément de moines et donc de pagodes. A Mandalay, on voit des pagodes partout, il faut donc essayer de s’y intéresser un peu !

Le Mahagandaryon Monastery d’Amarapura : Ce monastère est réputé pour son ambiance propice à la méditation. Bon, nous y sommes à 11h, heure à laquelle les 1500 bonzes qui logent ici partent déjeuner en procession. Le site est donc noir de monde car de nombreux touristes viennent assister à ce moment. Les règles sont très strictes : il ne faut pas passer devant un bonze quand il est sur le chemin et nous devons rester derrière une délimitation. Tout le monde respecte … … sauf le traditionnel touriste chinois qui se pointe au milieu pour prendre sa photo à moins d’un mètre du bonze… 😠

Mahagandaryon Monastery d’Amarapura

Une fabrique de vêtements : c’est la visite la moins intéressante de la journée car c’est probablement la moins authentique. Tout se ferait à la main avec des outils d’une autre époque, on a un peu de mal à y croire. Après avoir fait le tour de la boutique on a la certitude que c’est bidon et qu’à quelques kilomètres de là il doit y avoir une usine qui permet de sortir tout ces vêtements en quelques heures !! 😊

Fabrique tissu Amarapura

Après ces premières découvertes, nous avons passé la fin de matinée dans les alentours de Sagaing où il y a plein de belles choses à voir 😍 :

Le Sitagu Buddhist Academy : ce lieu sert à former les jeunes moines les plus brillants et c’est un centre intellectuel majeur du bouddhisme. On a principalement admiré le stupa doré qui est en son centre et avons profité des arcades pour nous mettre à l’ombre.

La pagode Soon U PonNya Shin : tout en haut de la colline, ce temple est dédié aux offrandes. Les boîtes à aumônes sont en forme de grenouilles et le bouddha trône majestueusement au milieu. D’ici la vue est superbe, avec toujours une quantité impressionnante de pagodes à perte de vue.

Les grottes U Min Thonze : tout proche du site précédent, ces grottes sont très connues en raison de l’alignement de 45 bouddhas en arc de cercle. Nous sommes abordés par un groupe de voyageurs français seniors qui sont intrigués de nous voir voyager avec des enfants. Quand on développe sur l’ensemble du voyage ils en restent bouche bée 😳. Après 7 mois en sac à dos cela est rentré dans notre quotidien et ça fait toujours sourire de voir la tête de nos interlocuteurs quand on leur décrit le parcours ! 😊

Après un excellent déjeuner local, nous passons l’après-midi dans les alentours de Mingun où, là encore, il existe quelques merveilles😍 :
> la pagode blanche Mya Tein Tan est superbe : ses 7 terrasses blanchies à la chaux qui entourent le stupa représentent les chaînes de montagnes qui encerclent le mont Meru (montagne occupant le centre de l’univers).
> la cloche de Mingun est construite en bronze et a des proportions hallucinantes : 4m de hauteur, 5m de diamètre et un poids de 90 tonnes ! C’est parfait pour qu’Alban bosse ses formules de maths 😜 ! Les enfants (dont je fais toujours partie !) vont s’amuser à passer en-dessous et à taper dedans pour entendre la résonance (Aurélie a déjà fait l’expérience à Potosi, elle n’a pas remis ça 😅!!). Avec ses dimensions impressionnantes, la cloche de Mingun devient la plus grosse cloche que j’ai croisée……et pourtant j’en ai croisé quelques-unes !!! 🤣
> Nous terminons au Paya Mingun, le temple perché sur une montagne. Il aurait dû devenir le plus grand stupa du monde mais le roi de l’époque (je donne pas le nom parce que tout le monde va l’oublier 😜 !) est mort, ce qui a entraîné l’arrêt du chantier. A défaut d’être « le plus grand stupa du monde », avec un socle de 72m sur une terrasse inférieur de 140m, ce temple gagne le titre très convoité de « plus gros tas de briques du monde », et rien que pour ça, on est super fier de l’avoir vu !!! 😅

Nous terminons cette belle journée sur le pont U Being, fameux pont en teck à Amarapura. Ce pont fait 1,2km de long et a été réalisé en 1849 et traverse d’une rive à l’autre le lac Taungthaman. Il fait partie des incontournables de la Birmanie et donc, forcément, on n’est pas vraiment tout seul !!  Le temps est un peu couvert donc le coucher de soleil sera rapide. Pour éviter la foule sur le pont nous contournons par les champs avec quelques passages délicats et humides, mais tout se termine bien ! 😊

Cette journée a été très très riche en découvertes et nous rentrons pour un dodo bien mérité ! On se contentera d’une soupe chinoise à l’hôtel pour ne pas perdre de temps au resto et préparer les sacs rapidement.

Pour résumer ces 2 jours, on pourrait simplement proposer que cette ville soit rebaptisée « Mandabeau » non ??? 😂

Samedi 9 mars 2019 : en route vers Kalaw !

A 8h00 le taxi est chargé, nous sommes prêts à démarrer cette nouvelle journée !

Toutefois, nous ne prenons pas la route tout de suite car la journée de la veille ayant été très chargée, nous n’avons pas pu visiter Inwa, également appelée Ava. C’est une ancienne capitale royale de Birmanie et c’était un haut-lieu de pouvoir et un royaume très important en Asie. Il faut environ 1h de voiture pour y aller et cela nous a aussi évité de payer 10$/personne pour traverser le fleuve hier !

Nous allons nous y promener pendant environ 2 heures pour y admirer différentes pagodes et ruines. Sur chacun de ces sites nous serons uniquement accompagnés de bonzes, dont certains nous demandent de prendre la pose photo avec eux ! Nous acceptons avec plaisir car nous n’osons pas trop les déranger, là, c’est l’opportunité ! Nous allons les retrouver toute la matinée et, à chaque fois, ils s’amuseront à taquiner les enfants.

Ces derniers ne se lassent pas (en tout cas pas encore !!) de ces différentes visites et ils s’amusent à se perdre dans les ruines qui ressemblent parfois à des labyrinthes. Après avoir visité 4 premiers temples en ruine nous visitons le monastère qui est juste à côté : on en fait le tour assez rapidement, la particularité de ce temple est sa construction 100% en bois. Plusieurs enfants sont en « apprentissage de bouddhisme » et nous saluent avec de joyeux « hello » !

Après ces visites matinales nous prenons la direction de Kalaw, que nous devrions rejoindre en 5h. Une fois de plus la conduite de Kyaw Kyaw est super douce, ça fait du bien après les transferts cambodgiens qui ont étaient effectués à vive allure ! 😊

Peu avant 16h30, et après 2 heures de route de montagne, nous arrivons à destination. On remercie chaleureusement Kyaw Kyaw de sa très bonne conduite et, une fois n’est pas coutume, nous lui laissons un bon pourboire ! Oui, on a négocié un bon tarif mais après ces 2 belles journées, nous souhaitons vraiment le remercier ! 😀

A notre Guesthouse nous sommes attendus par Saï, le guide que j’ai réservé pour nous emmener faire le trek de 3 jours. Il nous fait un rapide brifing du trek et nous avons tous hâte de démarrer ! Il parle un bon français, donne beaucoup de conseils, c’est parfait !

Pour prendre des forces on dîne dans un resto italien qui n’est pas loin. Et bam, une pizza 4 fromages et on se régale ! Les produits sont importés d’Italie et ça se sent ! C’est donc le ventre bien plein que nous allons nous coucher tôt pour être au top le lendemain !

Bons plans futurs voyageurs

Si vous cherchez un chauffeur fiable, sympa, agréable et qui parle anglais, contactez notre Kyaw Kyaw, vous ne le regretterez pas ! On fait rarement des recommandations nominatives mais là c’est impossible de ne pas le faire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Tout est beau à Mandalay !”