Nouvelle-Zélande : bilan, chiffres et conseils

La Nouvelle-Zélande a été une vraie rupture dans notre voyage, entre 5 mois passés en Amérique du sud et les 6 qui nous attendent en Asie du sud-est. Tout d’abord c’est forcément le plus pays le plus développé, et donc le plus cher que nous ferons au cours de nos 12 mois de Tour du Monde. Ensuite, afin de découvrir le pays comme nous le souhaitions, nous avons opté pour une maison roulante, ce qui nous a évité de faire nos sacs tous les 2 jours. Enfin, un choc linguistique après 5 mois en espagnol on commençait à devenir presque fluide, on a dû se mettre à l’anglais local, pas facile du tout !!

Mais tous ces changements en valaient la peine car on l’avait énormément lu et nous l’avons vérifié par nous-mêmes : les paysages sont absolument époustouflants, notamment sur l’île du sud que nous avons beaucoup aimée !

Budget

Oui, la Nouvelle-Zélande c’est cher, quand on arrive d’Asie du sud-est ou d’Amérique du sud mais, à mes yeux, le coût de la vie n’y est pas beaucoup plus élevé qu’en France. Au total nous avons dépensé 53,47€ par jour et par personne, plus de la moitié de ce montant étant affecté au camping car.

dépenses NZ

Une fois que le véhicule est payé, il faut ajouter encore des frais de transport pour le vol interne (pour démarrer par l’île du sud) et le ferry (pou regagner l’île du nord !) que nous avons pris entre les deux îles.

Et ensuite il faut encore de l’essence pour faire rouler notre cher camping car (diesel entre 1,25$/L au nord et 1,55$/L au sud), la nourriture pour que nous puissions marcher (bah oui faut des forces !!) et quelques activités payantes. Pour simplifier l’analyse, j’ai donc créé des catégories « essence » et « camping car » distinctes pour vous donner une idée de chaque dépense. Les frais d’hébergement comptabilisent donc uniquement les 3 jours à Christchurch et les campings payants que nous avons dû faire.

Quelques chiffres

>33 jours passés chez les kiwis (nous sommes partis 2 jours plus tôt) dont 30 en camping car
> Environ 4500km du sud au nord
> 21 nuits en camping sauvage ou freecamp en pleine nature ou sur des parkings
> 9 nuits payantes dont 5 fois pour recharger les batteries et faire les machines
> 5 familles tourdumondistes rencontrées, les enfants comme les parents ont été ravis de ces différents échanges, parfois courts (en se croisant sur un chemin de randonnée !) ou plus longs (15 jours passés avec les Fauchille)

Hébergement

Pour plus de simplicité, j’ai intégré nos différents lieux de camps au fur et à mesure dans les différents articles. Alors oui, faut tout relire s’il vous en manque un !! 😉

Blog ou pas blog ?

Vous l’avez vu, nous n’avons pas été très à jour dans nos publications. En effet, depuis notre départ nous avons décidé que le blog serait un complément au voyage, mais pas une contrainte. Nous avons donc fait le choix de profiter au maximum de nos 4 semaines de camping-car, sans nous mettre la pression pour mettre à jour le blog et en courant après un wifi ou devoir dormir dans un camping blindé juste pour avoir une connexion. Pour éviter de prendre du retard les photos étaient sélectionnées au fur et à mesure et les articles écrits en parallèle. On peut trouver quelques wifi gratuits de temps en temps, mais en général leur débit et de qualité médiocre.

Une carte mobile

Etant véhiculé pendant 4 semaines, nous avons acheté une sim locale afin de pouvoir appeler en cas d’urgence. Nous avons choisi un abonnement chez Spark pour 49$NZ. La couverture est correcte et dans beaucoup de grande ville il y a des points Spark avec 1go de wifi gratuit par jour. On est souvent passé dedans mais rarement arrêté, le but du voyage n’étant pas d’être connecté H24…

On a aimé :

Exceptionnellement nous allons faire chacun un top 3 car nous n’avons pas forcément la même vision des choses et les mêmes attentes !

>Cyrille : le Tongariro Alpine Crossing, la nage avec les dauphins, Cathedral Cove avec les copains
> Aurélie : le Tongariro Alpine Crossing, voir les dauphins dans les Catlins, les nombreux et magnifiques lacs sur les 2 îles
> Alban : le Roy’s peak, le Tongariro Alpine Crossing et profiter de la plage sur l’île du nord
> Clémence : voir les dauphins et les otaries, retrouver les copines de France, être dans le camping car
> Baptiste : jouer dans les vagues à Cathedral Cove, faire la bombe avec Papa et Nico dans une rivière, se faire mouiller par une grosse cascade pendant la croisière à Milford Sound (NDLR : apparemment Baptiste aime bien l’eau !)

Ça n’a pas été notre truc :

>Le temps pourri quand on était vers les glaciers
>La règlementation néo-zélandaise qui interdit désormais les campings car à peu près partout

Vous avez besoin d’infos pour votre futur voyage ? N’hésitez pas à nous contacter !
Et puis si cet article peut être utile, n’hésitez pas à le partager !

Voilà, cette belle étape en Océanie est terminée, maintenant direction l’Asie du sud-est ! (bon, ok, on y est déjà depuis presque 2 semaines, mais bon, faut bien que je trouve une conclusion !! ;-))

Cyrille

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Nouvelle-Zélande : bilan, chiffres et conseils”