36 heures de transfert pour rejoindre la Patagonie andine

Samedi 24 et dimanche 25 novembre 2018 : un nouveau (très long) transfert

Ce matin on est tranquille, le réveil ne sonne qu’à 8h00, presque une grasse mat’ !! 😊

La semaine qui vient de s’écouler a été particulièrement courte en repos 😴 : bus de nuit depuis Iguazu, réveil à 4h30 pour prendre l’avion à Buenos Aires et rejoindre Puerto Madryn, et 3 réveils successifs à 6h30 pour faire nos différentes découvertes, ça use ! Et ben on enchaîne avec un nouveau transfert qui devrait durer 36 heures, en prenant 3 bus différents afin de rejoindre El Chalten…

Le point de départ est le terminal de bus de Puerto Madryn et cela commence par 2h30 de retard au départ… L’occasion de retrouver Cécile (qui nous avait montré les orques 2 jours plus tôt) et de faire connaissance avec Paul et Clémentine qui terminent un cycle d’études en Argentine en visitant l’Amérique du sud pendant 2 mois : le voyage va être long, autant être accompagnés par des gens sympa !! 😊

Vers 13h le bus se met (enfin) en route : c’est une véritable porcherie roulante car il est parti de Jujuy, dans la région de Salta à plus de 1000km depuis presque 2 jours ! Finalement après 1h de route nous faisons un stop à Trelew pour monter dans un bus propre, ouf ! Ce petit arrêt est l’occasion de rencontrer Vincent, Adèle et leur petite Louise qui parcourent le monde à vélo depuis 6 mois et qui terminent par la Patagonie : eux, ils vont passer leur 3ème nuit consécutive dans le bus 😱, comme quoi, on est des petits joueurs 😂 !!!  Nous partageons nos différentes expériences, ça papote beaucoup et ce début de voyage passe vite.

Toutefois, la nuit est moins reposante que d’habitude : vu que nous avons pris les dernières places, nous nous retrouvons avec des sièges semi-cama, c’est à dire avec inclinaison à 130°😳, et c’est là qu’on voit la différence avec les cama (160°) : c’est raide, même mon siège de bureau est plus confortable pour dormir 😂!!
De plus, nous avons l’impression d’être en liaison inter îles sur les Galapagos : le bus tangue de tous les côtés car le vent souffle fort (c’est la Patagonie 😅!) et le chauffeur tout le temps en dépassement de vitesse (un bip l’indique et il sonnera toute la nuit !) : il a bien l’intention de rattraper son retard … 😱 ! Et c’est effectivement peu avant 6h00 que nous arrivons à Rio Gallegos, pour notre premier changement de bus, après 17h de trajet…

Chouette, il reste des places pour partir à El Calafate et le bus part à 9h30, ça nous laisse le temps de prendre un petit déj et de faire quelques courses pour le prochain déjeuner car les bus ne marquent aucun arrêt… Oui, on est un peu en mode improvisation, mais tout se goupille parfaitement bien 😊 !! Bon, par contre ce qui est agaçant c’est que ce bus nous fait arriver vers 13h40 alors que le bus pour El Chalten part à 13h30, une belle coordination !! 😡

Pour ce trajet nous retrouvons des sièges cama😊, ce qui permet de nous reposer un peu 😴. Nous discutons aussi beaucoup entre voyageurs sur la suite de nos parcours et pour essayer de nous retrouver par la suite : 1 couple, 1 voyageuse solo et 1 famille, le courant passe très bien entre tout le monde ! 😃

Nous arrivons à El Calafate vers 14h (le bus pour El Chalten et donc bien parti…😭) et patientons jusqu’à 18h. L’occasion de découvrir cette ville très touristique dans laquelle tout le monde vient pour découvrir le Perito Moreno 😍, apparemment il n’y a bien que ça à y faire… Mais pour nous ce sera pour plus tard, nous y reviendrons dans une dizaine de jours ! 😜

A 18h nous démarrons notre dernier trajet de ce (long) périple… C’est splendide, de véritables paysages patagoniens défilent sous nos yeux, des sommets enneigés et pour finir le fameux Fitz Roy 😍 que nous apercevons, avant d’arriver enfin à El Chalten, capitale du trekking en Patagonie…

Mais nous ne sommes pas encore arrivés : la cabane réservée et à l’autre bout du village…il est 21h15 et encore 2km et 35mn de marche avec tous les bagages car impossible de trouver un taxi…C’est bizarre, j’ai l’impression qu’on est de plus en plus chargé, donc clairement on avance pas très vite ! 😴

En traversant le village nous croisons un drôle de personnage ainsi qu’un panneau indiquant différentes directions, c’est là que nous mesurons le trajet parcouru depuis 1 semaine et notre départ d’Iguazu : presque 4000km 💪 !! Et il nous en reste environ 1000 pour arriver jusqu’à Ushuaïa dans environ 15 jours…

 

Mais la cabane est superbe avec un petit jardin et son barbecue, nous allons rester une dizaine de jours dans le secteur et ça va faire du bien de reprendre les randos ! Le jardin donne directement sur le Parc national, nous sommes donc vraiment au pied des balades et très au calme, absolument parfait ! 😊 


On se retrouve très vite sur les sentiers !! 😉

Cyrille

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *