Kilimandjaro : pourquoi ?

L’an dernier, lors de notre voyage familial au Kenya, nous avons pu visiter le magnifique parc Amboseli, dominé par le Kilimandjaro. Lorsque Laurence a pris cette photo, j’ai dit à Alban en rigolant : « l’année prochaine je la prendrai de là-haut »…

Ensuite, au fur et à mesure de l’année l’idée a germé avant de devenir un peu plus précise… Quelques devis plus tard, j’ai soumis à Aurélie la possibilité d’un nouveau projet à 5… Après avoir pris quelques avis extérieurs (médicaux, personnes ayant déjà fait l’ascension), il s’avère que les conditions risquent d’être réellement trop difficiles pour les enfants, nous renonçons donc à cette possibilité.

Je profite donc de mon changement de décennie pour proposer d’y aller seul… Banco !

Bon, c’est quand même plus sympa d’y aller à plusieurs, je me mets donc à la recherche du compagnon idéal. Xavier, ami Belge rencontré lors de notre premier trek en Equateur et retrouvé à de multiples occasions, cochent toutes les cases. Il ne met pas longtemps à me donner son go, malgré un heureux événement qui se profile pour lui pour début avril…

En mars 2021 nous prenons nos billets qui, malgré des villes de départ différentes, sont presque synchro : nous nous retrouverons à Doha, Xavier arrivant de Bruxelles, moi de Paris.

Quelques jours plus tard nous validons le choix du guide, ce sera celui des Valis’help, copines rencontrées en Nouvelle-Zélande… Ah oui, un TDM ça change une vie !

Il nous reste 6 mois pour nous préparer physiquement et choisir le matériel qui nous accompagnera pour cette aventure.

Il nous reste à choisir l’itinéraire pour atteindre le sommet… Il existe 7 voies différentes pour arriver en haut. Après les avoir toute étudiées, nous optons pour la voie Machame, réputée pour la variété de ses paysages. Afin de bénéficier d’une acclimatation progressive à l’altitude, nous choisissons d’ajouter 1 journée supplémentaire afin de couper le quatrième jour en 2 étapes. Le trek se fera donc en 7 jours et 6 nuits, toutes sous tentes, à des altitudes allant de 2900 à 4700 mètres. Le chauffage ne fait pas partie des options possibles, nous espérons ne pas finir en glaçon…

Seul petit extra que nous nous permettons : les toilettes privées ! Cela signifie qu’une personne portera un toilette portable et sa tente correspondante pendant toute la durée du trek. C’est un élément que nous pourrions apprécier en cas de souci de santé…

Allez, c’est parti, vivement demain !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.