Le Myanmar (Par Alban)

Généralités

La Birmanie est aussi appelée le Myanmar. C’est un pays situé en Asie du sud-est. Il est entouré par 5 pays voisins : la Chine, le Laos, la Thaïlande, le Bangladesh et l’Inde. Il est également bordé par la mer au sud avec plus de 2000km de côtes avec de très jolies plages.

Sa capitale est Rangoun (ou Yangoon), située au centre du pays.

La langue officielle est le birman mais l’anglais est aussi parlé car il y a quelques années c’est le Royaume-Uni qui occupait le pays. L’anglais est aussi enseigné dans les écoles pour ouvrir le pays au tourisme.

Sa monnaie est le kyat : pour convertir il fallait diviser par environ 1700, ce n’était pas facile ! Par exemple un semble bol de riz blanc coûtait 500K (=30 centimes) et un plat local 3000k, soit moins de 2€.

La Birmanie fait un peu moins de 677 000 km², elle est presque de la même taille que la France.

Sa population est de 55,6 millions d’habitants, donc 11 millions de moins qu’en France.

La junte militaire au pouvoir a proposé de mettre en place une Constitution pour essayer de changer le pays en démocratie. Cette phase de transition est longue et va durer encore de nombreuses années car tous les birmans ne sont pas d’accords et plusieurs régions résistent.

La principale religion est le bouddhisme, mais beaucoup d’autres religions minoritaires sont présentes dans le pays.

La nourriture est très bonne au Myanmar, on se régale, surtout avec le Chicken curry qui n’est pas trop épicé.

Mon voyage au Myanmar

Au Myanmar, nous sommes allés à Bagan, où on a vu beaucoup de temples, et de pagodes. Il y en aurait plus de 2000 !! Mon préféré était Ananda, car il est très grand avec 4 Bouddhas debout, et, devant chaque statue, il y a d’énormes portes. Aussi, de l’extérieur, il est magnifique car c’est l’un des seuls qui a été restauré. A Bagan j’ai surtout adoré la journée où j’ai fait du scooter avec maman, c’était la première fois et c’était génial !

J’ai adoré pouvoir naviguer sur le lac Inlé, c’était très calme. Les villages et jardins flottants sont vraiment impressionnants, il y a vraiment des gens qui vivent ici !

Quelques différences avec la France

Les hommes portent presque tous un tissu très coloré autour de leur taille. C’est un vêtement traditionnel qui s’appelle le longyi. Notre super chauffeur Kyaw Kyaw en portait un différent les 3 jours que nous avons passés avec lui :

Longuy

Les voitures ont le volant à droite et ils roulent à droite aussi, ce n’est pas du tout pratique pour doubler ! Mais il y a aussi des voitures qui ont le volant à gauche : notre guide nous a expliqué qu’il y a 20 ans il y a eu un changement de côté (avant c’était à gauche car le pays était occupé par les anglais).

Les enfants les plus privilégiés peuvent faire des études. D’autres s’arrêtent à 14 ans. Enfin, dans les villages les plus isolés les enfants n’ont pas cette chance parce qu’ils doivent aller aider leurs parents dans les champs.

Dans ce pays, les habitants ne sont pas habitués à rencontrer des enfants qui viennent de France ou d’Europe. Très souvent on nous prenait en photo. Au début c’était rigolo, mais à la fin je n’avais plus envie. En plus les dames nous pinçaient souvent les joues : ça nous faisait pas mal mais ce n’était pas toujours agréable ! Et en pus quand on regarde les photos ils ne sourient jamais alors que ce sont eux qui demandaient de les prendre !!

Deux treks dans les montagnes !

Si j’ai visité beaucoup de temples et de pagodes, j’ai aussi fait 2 jolis treks dans les montagnes : le premier entre la ville de Kalaw et le lac Inle (3 jours) et le second dans les montagnes d’Hsipaw (2 jours). Pour partir plusieurs jours, c’est obligatoire de prendre un guide car il y a parfois des zones dangereuses.


Vous pouvez retrouver toutes les photos de ces treks sur les articles de papa :
http://10piedsautourdumonde.com/le-trek-kalaw-inle-3-jours-dans-les-montagnes-birmanes/
http://10piedsautourdumonde.com/un-trek-inoubliable-dans-la-region-de-hsipaw/

C’était une super expérience car j’ai dormi chez des gens qui habitent dans les villages. C’est très rustique car les maisons sont en bambou tressé, et il n’y a que deux chambres dans la maison : une pour la famille et une autre pour nous.
On dort sur des couvertures superposées qui forment un matelas. La cuisine était à coté de la maison et la maman faisait la cuisine au feu de bois, car il n’y a pas d’électricité. Il n’y avait pas d’eau courante non plus, alors il faut prendre celle qui coule des montagnes. Pour prendre la douche, dans certaines maisons il y avait une petite cabane en bambou mais dans d’autres non. Moi, pour prendre les douches, je devais me renverser de l’eau très froide sur moi. Le village dans lequel j’ai dormi pendant le trek de Hsipaw était très pauvre : la plupart des maisons n’avaient pas d’eau chez eux, les habitants devaient donc venir se laver dans une  « douche publique » : un robinet au milieu du village !

Clémence et Baptiste on fait chacun un exposé sur ces expériences inédites pour nous :
http://10piedsautourdumonde.com/mes-2-nuits-chez-lhabitant-par-clemence/
http://10piedsautourdumonde.com/ma-nuit-chez-lhabitant-par-baptiste/

J’ai vraiment beaucoup aimé nos 3 semaines au Myanmar, c’était très différent du Cambodge. On a rencontré énormément de birmans très gentils mais aucun étranger ! J’espère que dans notre prochain pays on pourra voir d’autres enfants français pour jouer parce que ça me manque un peu ! Je vous dirai tout ça dans mon prochain article.

A bientôt !

Alban

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le Myanmar (Par Alban)”