Ma rencontre avec les tarsiers (Par Baptiste)

Sur l’île de Bohol aux Philippines nous sommes allés découvrir le plus petit primate au monde qui s’appelle le tarsier.

Les primates sont une catégorie de mammifères qui rassemble toutes les espèces de singe (dont l’homme) et les espèces qui sont proches. On les reconnait parce que les primates sont les seuls mammifères qui ont un doigt (le pouce) opposé aux autres : cela leur permet de former une main qui est capable d’attraper des objets ou de s’accrocher aux branches. C’est pour cela qu’un grand nombre de primates vivent dans les arbres.

Pour voir des tarsiers nous avons visité le Tarsier Sanctuary qui les protège. En effet, sa survie est en danger parce que de nombreux Philippins les capturent pour en faire des animaux de compagnie. En 2011, leur nombre était estimé à seulement 1000 dans le monde !

Pendant la visite il ne fallait pas faire de bruit parce que si on crie ils peuvent tomber de l’arbre et mourir. S’ils sont enfermés dans une cage ils risquent de se cogner la tête en faisant exprès pour mourir aussi. A côté de chaque tarsier il y avait un garde pour demander aux visiteurs qui faisaient du bruit de faire attention.

En fait c’est un animal qui est très stressé et la voix d’un visiteur, une simple caresse ou le flash d’un appareil photo peuvent suffire à le plonger dans une grande détresse : il arrête alors de respirer et se laisse mourir !

J’ai pu voir 5 tarsiers au total ! C’est un tout petit animal avec deux grands yeux qui sont jaune / orange. Ses yeux ne bougent pas donc il doit bouger la tête (jusqu’à 180 degrés dans chaque sens !!) pour voir. Il a une très bonne vue, même dans le noir. C’est important pour lui parce que c’est un animal nocturne : il dort toute la journée et profite de la nuit pour aller se nourrir.

Le tarsier est un animal omnivore et il peut manger tous les jours des insectes (papillons de nuit et sauterelles), des serpents, des oiseaux, des lézards et des fruits.

Il peut y avoir des naissances tout au long de l’année mais la maman n’a qu’un seul bébé à la fois, qui ne quitte pas sa mère. Il s’accroche à la fourrure de son ventre pour voyager.

Le tarsier ne vit pas très longtemps : seulement entre 8 et 12 ans.

C’était une visite rapide mais très intéressante car je ne connaissais pas ce petit animal !

Maintenant je vais aller découvrir d’autres animaux en Indonésie !

A bientôt !

Baptiste

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *