San Pedro de Atacama : 1 semaine au coeur du désert le plus aride du monde !

Mercredi 24 octobre : arrivée au Chili

C’est le mercredi 24, après un nouveau réveil à 4h du matin au milieu de la pampa bolivienne, que nous arrivons à la frontière chilienne. Nous allons attendre longtemps notre navette dans le froid, aucune possibilité de s’abriter, et mon bidon commence à faiblir… Nous ignorons l’altitude mais ça caille vraiment !! La sortie de Bolivie se passe sans problème mais on ne savait pas qu’il fallait payer un droit de sortie (15 bls par adulte, apparemment c’est légal !) !! Comme on essaye de ne plus avoir de monnaie quand on part nous sommes très juste mais ça passe ric rac !

Pour l’entrée au Chili c’est un peu plus long car les règles sanitaires sont strictes, un peu comme pour les Galapagos. On abandonne donc notre Nutella (à tort !!) et notre dernière orange ! En revanche aucun problème pour les biscuits des enfants, c’est l’essentiel !! Lorsque les douanières voient les enfants elles leur proposent un baby-foot, ils sont ravis et bien occupés pendant que les sacs de tous les passagers du mini bus sont minutieusement fouillés… Sachant que nos sacs sont pas mal blindés ça nous met bien le souk mais bon, pas le choix !

Une fois arrivés à San Pedro de Atacama (SPA), nous nous mettons en quête de notre toit… Pas simple, nous étions isolés pendant 5 jours et on n’a rien réservé. Nous faisons plusieurs établissements et il y a toujours quelque chose qui cloche (complet, propreté, trop cher,…). Finalement nous trouvons la perle rare que nous arrivons à bien négocier (80 000 $CH / nuit pour 6 pour en ayant 2 chambres triples à 2 pas du centre ! Franchement on a visité pas mal de trucs et ça nous emble être un excellent rapport qualité / prix ! Et avec le 1er novembre de la semaine prochaine beaucoup d’hôtels sont pleins et les prix ont grimpé.

Le plaisir suprême de cette trouvaille est de pouvoir prendre une douche chaude afin de nous décrasser après ces 5 jours de poussières boliviennes. Je crois que nous n’avons jamais été aussi crados, on s’en fiche, on est entre nous !! 😊

Pour la suite ne me demandez pas de vous raconter en détail nos deux premières journées au Chili, je ne les ai pas vécues. En effet, pendant le transfert Uyuni / San Pedro de Atacama ce n’était pas la grande forme et arrivé à SPA, c’était la bérézina totale… 2 jours dans la chambre (ou aux toilettes !!), sympa comme découverte d’un nouveau pays ! 😉

Jeudi 25 octobre : organisation de la semaine

Bonne surprise, pour notre premier petit déj à SPA nous découvrons un buffet extra, hyper complet, ça redonne des forces à tout le monde … ou presque ! Et oui, impossible d’avaler quoique ce soit pour le moment !

Le fait de devoir rester dans la chambre me permet d’éviter de participer à l’organisation du séjour, tâche confiée à Agnès et Aurélie (😊)! Pour les aider elles ont pu compter sur Alex, un (charmant !) expat’ français qui leur a donné pleins de conseils pratiques ! Bon, après l’avoir rencontré, j’ai mieux compris pourquoi elles avaient besoin de beaucoup de conseils personnalisés !! 😉

Elles font les démarches pour louer une voiture, vont réserver le bus pour passer en Argentine la semaine prochaine, etc,… Bref, du travail bien fait !! 😊 Pendant ce temps les enfants sont ravis de jouer avec … … rien !!! on trimballe un sac de 6kg avec des jouets mais il n’est jamais ouvert !! 3 feuilles, 2 cailloux et une bouteille en plastique et ils tiennent 2h tranquille !!!

Vendredi 26 octobre : pukara de Quitor et observation du ciel

Le petit déj est toujours aussi bon mais impossible d’en profiter, ma silhouette s’affine, Aurélie commence à devenir envieuse !! 😊
Pendant que je passe ma seconde journée au lit tout le monde part visiter la pukara de Quitor, site archéologique qui surplombe San Pedro :

En fin d’après-midi nous allons nous renseigner pour une sortie observation des étoiles. Il n’y a qu’une agence qui propose des séances en français mais c’est super tardif (23h / 1h) mais il reste 3 places pour le soir-même, donc on les prend, ça va être rude avec le réveil nocturne prévu le lendemain pour les geysers.

Et ben cette sortie aux étoiles était géniale : nous sommes dans le jardin d’un français installés dans la région et dans ses 9 télescopes nous observons la voie lactée, des planètes (Mars, Saturne), et une multitude d’étoiles, avec pleins d’explications passionnantes et décalées ! Notre hôte a un super humour, Alban en pleure de rire et nous passons une excellente soirée, qui se termine par un petit chocolat chaud lorsque la lune se lève entre les montagnes. Bon, on ne vous partage pas de photos de cette soirée car ça ne rend pas grand-chose, mais nous en gardons un super souvenir !

Samedi 27 octobre :

On voulait se reposer, c’est gagné : réveil à 4h du matin pour aller voir les Geysers de Tatio… Il paraît qu’il faut y aller super tôt pour que ce soit plus impressionnant… Bon ben heureusement qu’on n’est pas arrivé dans l’après-midi car on aurait pleuré !
C’est joli, intriguant, mais on n’a pas été bouleversés non plus !!!! Et pour ne rien vous cacher, mon meilleur moment a été le petit déj avec de la bonne baguette française !! Oui ça y’est, l’appétit revient !!! Evidemment on a pris l’adresse de la boulangerie pour nos prochains pique-niques, ça peut être pratique ! 😊

Au retour nous faisons différents stops pour visiter des villages ou admirer des paysages. On rentre en début d’après-midi et après un rapide déj c’est sieste générale… et bim, c’est parti pour 3 heures de dodo pour se requinquer ! Lorsqu’on émerge on est tous dans le gaz et la journée est déjà presque terminée !

Dimanche 28 octobre : pas d’ascension, école pour les enfants

Insuffisamment rétabli pour tenter l’ascension du Cerro Toco, je dois renoncer à ce somment … … ce qui me permet de participer à la séance d’école du jour…c’est quand même génial non ??? 😊 Bon, les enfants sont bien concentrés, travaillent bien et comme ça fait longtemps qu’ils n’ont pas ouvert leurs cahiers, c’est double dose ! Bon, pour éviter ce genre de journée 100% école il faut qu’on arrive à s’y mettre plus régulièrement…

Entre les deux séances du jour, nous sommes allés visiter le musée de la météorite. Il en existe peu dans le monde… et pour une fois, on aurait pu s’abstenir : c’est sûrement intéressant mais beaucoup beaucoup trop technique et scientifique pour des enfants…et même pour nous ! Ou alors on est bien trop bêtes, c’est aussi possible ! 😊 Toutefois, nous sommes restés jusqu’au bout et les enfants étaient ravis d’avoir chacun leur audioguide (ouf, en français… mais en chinois ou japonais on aurait compris autant de choses !!!)

Bref, ce n’est pas une grosse journée mais au moins tout le monde sera en forme pour les 2 jours de découverte du désert d’Atacama en pick-up qui arrivent !

 

Lundi 29 octobre : vallée de lune

Aujourd’hui première excursion en pick up pour aller visiter la vallée de la lune dont nous avons beaucoup entendu parler. Tous les tours organisés y vont l’après-midi pour enchaîner avec le coucher du soleil, nous irons donc le matin, pour être bien tranquilles et pour pouvoir profiter pleinement de ces paysages incroyables. Après avoir récupéré le véhicule vers 10h (merci à l’anglaise devant nous qui ne comprenait rien et qui nous a fait perdre 45mn !!), nous arrivons rapidement à la Vallée de la Lune.

Nous débutons par débutons par la visite d’anciens gisements et de grottes pour observer le sel pétrifié similaire à du quartz. ça crapahute pas mal, les enfants adorent ce genre de sentier et nous terminons en traversant un mini canyon. La petite balade dure 45mn mais c’est superbe et presque trop court ! (il fait tellement chaud qu’un coup de clim’ en voiture ça fait du bien !)

Lors du deuxième arrêt nous grimpons sur « la grande dune » qui nous offre un magnifique 360° sur toute la vallée ! Là encore, on en prend plein les yeux, on ressent vraiment l’aridité de cet endroit ! Evidemment, il y fait extrêmement chaud, et les litres d’eau descendent à vue d’oeil (on avait prévu le bidon de 7 litres dans la voiture !). Le chemin se fait sur un sentier un peu vertigineux mais il faut persévérer à aller jusqu’au bout car c’est au niveau du panneau « ne pas dépasser » que c’est le plus beau !! Nous avons passer environ 1h30 à cet endroit magnifique car nous avons bien profité de chaque point de vue.

 
 
 

Nous terminons par Las Tres Marias qui sont principalement connues pour leurs formes naturelles taillées dans la roche par l’érosion du vent. Bon, après tout ce qu’on avait vu avant ce n’était pas le spot du siècle, on aurait pu même faire demi-tour avant !! La preuve, on n’a même pas sélectionné 1 photo pour le blog !!! 😉

Le soir nous retournons dans la vallée de la lune pour le coucher du soleil (on vous l’a dit qu’on avait bien aimé ce chemin !!). Bon, on n’est pas tout seul mais il y a sûrement moins de monde qu’au spot principal (« le coyote » !!) où vont tous les tours organisés. Malheureusement nous sommes partis un peu tôt pour voir les belles couleurs, c’est donc de la voiture que nous les apercevons !

 

Mardi 30 octobre : journée dans le désert d’Atacama

Nouvelle journée de pick-up pour aller découvrir les différentes lagunes du désert d’Atacama. Après avoir acheté nos baguettes françaises pour le déjeuner (un régal) nous prenons la direction de notre première lagune … mais erreur de casting ! Alors qu’Aurélie, qui a préparé cette journée nous la déconseille, nous arrivons à la laguna Cejar à 10000$ l’entrée par personne… Demi-tour direct et 45 minutes de perdues ! En fait c’est une lagune dans laquelle il est possible de nager mais on n’avait rien prévu, donc inutile, on a bien fait de passer notre chemin !

Le second arrêt sera magnifique : la laguna Chaxa, avec ses couleurs incroyables, ses flamands roses et ses lézards. Nous nous baladons pendant une bonne heure et on se régale de ce qu’on voit ! On mitraille, on adore, mais il faut repartir pour la suite !

Nous passons une première fois le Tropique du Capricone (petite leçon aux enfants au passage !), traversons 2 petits villages qui ne nous donnent pas spécialement envie de nous arrêter très longtemps (Toconao et Socaire) et nous bifurquons pour grimper par une piste assez sportive vers les lagunes Miscanti et Miniques

Là les couleurs sont, une nouvelle fois, stupéfiantes, les volcans qui dominent chacune de ces lagunes sont de toute beauté, l’endroit est idéal pour pique-niquer ! Au cours d’un court trajet les enfants inaugurent le coffre du pick-up, ils sont ravis !
 

A la descente la piste est cernée par des vigognes que nous voyons, une nouvelle fois, de très près.
 

 

Après ces 2 heures de pause nous nous remettons en route en direction des Pierres Rouges en retrouvant une route asphaltée, ça fait du bien ! Ces pierres rouges on ne le verra que de loin car elles sont malheureusement fermées depuis 8 mois à cause d’abrutis qui les ont taguées !! On se console avec la très belle lagune Aguas calientes et en croisant un renard sauvage qui se balade. Nous sommes à quelques kilomètres de la frontière avec l’Argentine, mais inutile d’aller plus loin, nous devons la franchir demain en bus !
 

Sur la route du retour nous faisons régulièrement des pauses photos tellement la route est belle. On ne traîne pas trop pour pouvoir rendre le pick-up avant 18h30 afin d’effectuer l’état des lieux et récupérer la garantie laissée pour la voiture. Tout est ok, la voiture était bien amochée au départ donc on l’a rendue dans le même état, sans coup supplémentaire !!

Le soir nous retrouvons Sarah et Xavier, rencontrés en Equateur et retrouvés au Pérou. On s’est loupé de peu en Bolivie mais cette fois-ci nous arrivons à passer 2 heures ensemble pour nous raconter nos dernières semaines.

C’est notre dernière soirée à San Pedro, demain nous avons une dizaine d’heures de bus pour rejoindre Salta et la région du nord-ouest argentin. Ce trajet ne peut pas se faire de nuit car il y a un passage de frontière, et la nuit les douaniers font dodo !!

Cette semaine à San Pedro a été très agréable, paysages superbes et grosse chaleur ! En famille une petite semaine nous sommes être la bonne durée pour alterner repos (après le tour dans le sud Lipez), excursions (immanquables !) et un peu d’école ! Bon, on ne va pas vous le cacher, c’est quand même un endroit très touristique et nos amis chiliens se font plaisir sur les tarifs des excursions. L’avantage d’être 5 est de pouvoir rapidement rentabiliser la location d’un véhicule !  (comme quoi, il peut y avoir des avantages à voyager avec 3 affreux jojos !!!😊)

Allez, rendez-vous en Argentine pour 8 jours de road trip !

Besos à todos 😊

 

Cyrille

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “San Pedro de Atacama : 1 semaine au coeur du désert le plus aride du monde !”